Actualisé 02.12.2007 à 22:29

Johnny Hallyday fera sa dernière tournée en 2009

«La route, c'est fini pour moi»: dans un entretien au «Parisien/Aujourd'hui en France» de lundi, Johnny Hallyday annonce qu'il se lancera en 2009 dans sa dernière tournée des stades, tout en soulignant qu'il continuera à «faire des disques et du cinéma».

«Quand on commence à avoir besoin de piqures de cortisone et qu'il faut sans cesse faire attention à sa gorge pour pouvoir chanter, il faut savoir prendre une décision», explique le chanteur âgé de 64 ans, qui apparaît depuis quelques jours de dos sur des affiches tapissant les murs des grandes villes avec l'inscription «M'arrêter là».

«Vous savez, je ne suis en fait qu'un vieux cowboy fatigué de son cheval et de son désert», ajoute l'artiste, confirmant sa décision annoncée dimanche soir sur TF1. «En 2009, ça fera exactement 50 ans tout rond que je suis sur les routes. Je crois qu'à un moment, il faut arrêter (...) tant qu'on est bien, par respect pour le public».

«Il y a aussi la lassitude de se retrouver dans les chambres d'hôtel avec son sac, d'en changer tous les jours», observe-t-il. «J'ai envie de voir ma fille (adoptive, Jade, ndlr) grandir et de faire ce que je n'ai pas eu le temps de faire. L'envie de vivre une vie normale avec ma famille, tout simplement. Depuis que j'ai l'âge de 16 ans, je ne vis qu'à travers mon métier».

Pour autant, Johnny Hallyday ne veut pas parler de «tournée d'adieux». «Les adieux, c'est triste», dit-il. «C'est pour ça que j'ai appelé cette tournée 'M'arrêter là'», «j'ai envie de fêter mes 50 ans de carrière avec ce public qui me suit, pour certains, depuis mes débuts. Une telle fidélité mérite le respect».

Le chanteur, dont le dernier album aux tonalités blues s'intitule «Le Coeur d'un homme», précise qu'il donnera des concerts au Stade de France à Saint-Denis et dans les stades des grandes villes françaises dans le cadre de cette tournée. «Quand on le pourra, on proposera le lendemain un spectacle dans une salle plus intimiste» pour offrir «un répertoire plus blues», ajoute-il, en soulignant qu'il ira aussi «chanter à l'étranger au profit de l'Unicef: à Madagascar, à l'île Maurice ou encore à Hanoï au Vietnam» où il «finance un orphelinat. C'est là que j'ai été chercher Jade», rappelle Johnny Hallyday, qui souligne qu'il donnera ensuite des concerts «seulement pour des choses exceptionnelles».

Interrogé sur les craintes qu'il pourrait avoir quant à sa condition physique, l'artiste dit faire «du sport». «Tout va bien», assure-t-il. «Je sais que je peux remplir des salles, pas de problèmes. Mais je ne sais pas comment je serais dans cinq ans, dans dix ans. J'ai vu Frank Sinatra chanter à 80 ans. J'étais déçu malgré son immense talent. Je n'ai pas envie qu'on dise de moi un jour: 'J'aurais dû le voir quand il était plus jeune, c'était plus ça...». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!