Actualisé 31.10.2013 à 09:05

Bébé décédé en Belgique«Jonathan n'a jamais été violent avec notre fils»

Au lendemain des résultats de l'autopsie qui démentent la théorie de la chute, défendue par le beau-père de Clia, ce dernier bénéficie de l'appui de la mère du bébé et de son ex-compagne.

de
jmh/20minutes
Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps de la petite Clia, décédée lundi, écarte la thèse de l'accident.

Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps de la petite Clia, décédée lundi, écarte la thèse de l'accident.

Malgré les constatations médicales effectuées sur le corps de Clia, 20 mois, décédée lundi à l'hôpital d'Arlon, et les résultats de l'autopsie, le beau-père bénéficie toujours du soutien de son entourage proche. Et au premier rang duquel se trouve Paola, la mère de la fillette décédée, ainsi que son ex-compagne. Une femme avec qui Jonathan a eu un fils.

Selon «La Dernière Heure», cette dernière a affirmé mercredi, au juge d'instruction, que le suspect ne s'était «jamais montré violent» avec leur enfant. Un garçon qui était présent dans la maison de Messancy, au moment du drame, dans le cadre de la garde alternée. Pour les voisins de la famille recomposée, en revanche, cités par RTL TVI, l'homme ne serait pas aussi calme que décrit par les deux femmes: «Ça criait assez fort à l'intérieur, on l'entendait jusque chez nous, surtout avec sa compagne».

Une autre, citée par la DH, affirme que le jeune homme, qui attend un nouvel enfant avec Paola, possède un tempérament colérique qui peut se transformer en violence. «J'ai été réveillée une nuit, vers 2h du matin. Il criait sur ses enfants dans la rue. Il les insultait et les menaçait. J'ai voulu intervenir et il s'en est pris verbalement à moi. J'ai signalé les faits». Selon le parquet d'Arlon, l'homme a en effet déjà eu à faire à la justice pour des faits de violence. Selon Sudpresse, une plainte avait été déposée «il y a environ deux mois».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!