Josef Fritzl pourrait être poursuivi pour esclavage
Actualisé

Josef Fritzl pourrait être poursuivi pour esclavage

Josef Fritzl, cet Autrichien qui a séquestré sa fille Elizabeth pendant 24 ans et a eu sept enfants avec elle, pourrait être poursuivi pour esclavage, a annoncé lundi un procureur.

Le procureur de St. Poelten, Gerhard Sedlacek, a également affirmé que les autorités espéraient disposer d'une série d'accusations officielles pour fin septembre et qu'un procès pourrait débuter en décembre.

Selon les enquêteurs, Josef Fritzl a reconnu avoir retenu sa fille Elisabeth prisonnière à partir de 18 ans, avoir abusé d'elle sexuellement et avoir eu sept enfants avec elle, dont un mort peu de temps après sa naissance. Des analyses ADN ont confirmé qu'il était le père des six enfants qui ont survécu.

Il pourrait être inculpé de meurtre s'il est déclaré responsable de la mort de l'enfant décédé après sa naissance.

Selon Gerhard Sedlacek, les enquêteurs ont fini d'interroger Elizabeth et attendent maintenant le rapport d'un médecin chargé d'essayer de déterminer comment l'enfant est mort.

L'accusation attend aussi l'opinion d'un expert sur l'état mental de Josef Fritzl, a expliqué le procureur.

S'il est reconnu coupable d'esclavage, Josef Fritzl risque 20 ans de prison. (ap)

Ton opinion