NHL/LNA: Josi: «Damien Brunner a pris la bonne décision»
Actualisé

NHL/LNAJosi: «Damien Brunner a pris la bonne décision»

Le défenseur des Nashville Predators voit sa cote grimper en NHL. Il comprend néanmoins que certains abandonnent.

par
M. E. Grimaldi
Nashville
Roman Josi réalise une saison pleine à Nashville.

Roman Josi réalise une saison pleine à Nashville.

A la sueur de son front, Roman Josi est arrivé à s'établir dans la meilleure ligue du monde. Pour le défenseur bernois, il s'agit de la 4e saison en Amérique du Nord. Sa meilleure d'un point de vue statistique. Il est même devenu l'un des joueurs clés d'une équipe de Nashville en route pour les play-off. «Vous dites que je progresse toujours? C'est possible, mais peut-être est-ce simplement de la logique. Plus dure ma carrière, plus j'affronte de joueurs et plus j'accumule de l'expérience. Désormais, je sais comment me comporter lors de situations compliquées. J'ai appris.»

Roman Josi, avez-vous beaucoup appris au contact de Shea Weber, votre partenaire en défense?

J'essaie encore d'en profiter chaque jour. Il est incroyable. Shea donne toujours tout lorsqu'il est sur la glace. Il ne prend que des bonnes décisions. Tout est beaucoup plus simple lorsque l'on évolue à ses côtés. Je suis heureux d'avoir ce privilège.

Nashville dispute une saison parfaite. Si vous continuez sur cette voie, vous atteindrez les play-off avec la manière...

Jusqu'à présent, je suis effectivement très satisfait. Tout fonctionne parfaitement, comme les résultats le laissent deviner. Mais nous sommes conscients qu'il ne faut pas nous relâcher. Le chemin est encore long.

Peut-on parler de la Coupe Stanley ou est-ce un tabou?

Nous voulons y croire, bien que la concurrence soit grande et qu'il y a beaucoup de formations très expérimentées. Mais nous allons essayer.

Parlons un peu de l'équipe de Suisse. Quels souvenirs gardez-vous de votre médaille d'argent de 2013, en Suède?

C'était une expérience extraordinaire. Incroyable! Pas que pour nous, les joueurs, mais également pour tout un pays. Je pense qu'il s'agissait là des plus beaux jours de ma vie.

Suivez-vous encore le championnat de Suisse?

Evidemment! Malheureusement je ne peux pas voir les matches en direct. Dès que je peux, je regarde les résumés sur mon ordinateur.

Il y a quelques semaines, Damien Brunner a mis un terme à son aventure en NHL en signant à Lugano. Auriez-vous fait pareil, dans cette position?

C'est dur à dire. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé à New Jersey et je ne peux pas porter de jugement. Ce qui est sûr, c'est que s'il n'y avait plus de place pour lui chez les Devils, il a probablement eu raison de rentrer en Europe, à Lugano. Damien est toujours un très bon joueur. Il peut être l'une des attractions de LNA. Si j'avais eu des difficultés à m'établir ici, j'aurais également eu les mêmes réflexions que lui.

Pour jouer dans quelle équipe de LNA?

J'espère bien évoluer encore en NHL un moment. Mais dans quelques années, je ne peux pas exclure un retour en Suisse. Je suis né à Berne et y ai grandi. Ce serait génial de pouvoir jouer à nouveau pour cette équipe et devant ces fans.

Ton opinion