Londres: Josie Cunningham implore la pitié
Actualisé

LondresJosie Cunningham implore la pitié

La starlette britannique veut redorer son image sulfureuse. Elle demande de l'aide en évoquant son passé douloureux...

par
lja
La jeune femme veut désormais prendre un nouveau départ.

La jeune femme veut désormais prendre un nouveau départ.

photo: Kein Anbieter/DR

Considérée comme la femme la plus détestée de Grande-Bretagne, Josie Cunningham ne supporte plus son image. Dans un documentaire dont «The Sun» diffuse un extrait, la starlette de 24 ans a tenté de se justifier comme elle a pu. «J'ai eu une enfance très dure. Des choses terribles me sont arrivées que les gens ne savent pas», a-t-elle clamé, les larmes aux yeux.

Maman de trois enfants, la bimbo veut aujourd'hui un nouveau départ. «Je veux qu'on m'aide à être heureuse et oublier mon passé rempli de violences domestiques et harcèlements», ajoute-t-elle.

Rappelons que la Britannique avait défrayé la chronique, en 2014. Enceinte de son 3e enfant, elle avait voulu avorter afin de réaliser son rêve: participer à «Big Brother». Choqués par son projet, les producteurs de l'émission avaient alors refusé sa candidature. Elle avait finalement accouché d'une petite fille.

Ton opinion