Jospin dénonce le ministère de l'Immigration et de l'identité nationale
Actualisé

Jospin dénonce le ministère de l'Immigration et de l'identité nationale

Lionel Jospin a vivement dénoncé samedi la proposition de Nicolas Sarkozy de créer un «ministère de l'Immigration et l'Identité nationale».

L'ancien Premier ministre socialiste a jugé que l'identité nationale était quelque chose de «trop profond», «intime» et «riche» pour «être l'objet d'une administration». «C'est quelque chose que nous vivons» et «que nous devons porter devant nous», a insisté M. Jospin, candidat malheureux du PS lors de la présidentielle de 2002. C'est une «inspiration presque totalitaire ou en tout cas despotique que de vouloir s'accaparer l'identité nationale dans un ministère», a-t-il ajouté.

Lionel Jospin participait à Lens, au côté de l'ancien ministre Daniel Vaillant, à sa première réunion publique en vue des élections présidentielle et législatives depuis qu'il a intégré le 22 février l'»équipe du pacte présidentiel» de Ségolène Royal.

Lors de ce meeting, il a également réservé quelques attaques au candidat de l'UDF François Bayrou. «Voter Bayrou, c'est éliminer la gauche», a-t-il prévenu, disant ne pas aimer voir «ceux qui sont les produits même de ce qu'il appelle le 'système' faire de la démagogie anti-système».

«Outre que M. Bayrou a toujours été de droite, outre qu'il est un peu incohérent de se prévaloir du 'ni droite, ni gauche' pour proposer aux Français et la droite, et la gauche, ce que propose M. Bayrou provoquerait une vraie crise politique dans notre pays, et non pas cette fois à partir de ses marges, comme le proposait Le Pen, en son centre même», a-t-il insisté. (ap)

Ton opinion