Test: Jouer au gourou et gagner en répandant la bonne parole

Publié

TestJouer au gourou et gagner en répandant la bonne parole

La dernière œuvre de Devolver propose de diriger une secte pour financer ses aventures.

Dans «Cult of the Lamb», on se retrouve dans la peau d’un agneau possédé qui a échappé à l’abattage grâce à l’intervention «divine» d’un esprit banni. Mais pour payer sa dette, il doit établir un culte d’adorateurs en son nom. Et c’est ainsi que débute une épopée singulière qui se déroule toujours en deux phases. Dans un premier temps, on explore les environs afin de recruter des adeptes, dénicher des ressources et tuer quelques monstres dans un style roguelite proche de «The Binding of Isaac».

Dans un second temps, il faut choyer ses ouailles et subvenir à leurs ­besoins en construisant des structures comme dans un jeu de gestion. Renforcer la foi de son troupeau augmente la puissance du héros et permet de repartir plus fort, et ainsi de suite. Et si des brebis s’égarent, il est possible de les chouchouter davantage ou d’utiliser la manière forte en les emprisonnant, voire en les sacrifiant. Superbement animé et très drôle au niveau de l’administration de la secte, «Cult of the Lamb» est la petite surprise de cet été, capable d’embrigader n’importe quelle âme en manque de nouveautés. 

Tous supports. Massive Monster. Solo.

Âge Pegi: 16 ans.

*****

(mmi)

Ton opinion