Equipe de Suisse: «Jouer dans une équipe comme ça, c'est plaisant»

Actualisé

Equipe de Suisse«Jouer dans une équipe comme ça, c'est plaisant»

Breel Embolo a apprécié l'audace de l'équipe de Suisse, vendredi à Budapest. Mais aussi le dénouement final, avec ce but vainqueur à la 89e.

par
Timothée Guillemin
Budapest
Breel Embolo n'a pas marqué, mais il est à créditer d'un bon match vendredi, notamment en première période.

Breel Embolo n'a pas marqué, mais il est à créditer d'un bon match vendredi, notamment en première période.

photo: Keystone/Georgios Kefalas

Quelques minutes à peine après la victoire (2-3) de la Nati à Budapest, l'attaquant de Schalke s'est arrêté vers 20minutes.ch pour faire le point sur ce début de qualification idéal pour l'équipe de Suisse. Après la victoire face au Portugal en ouverture, la Nati a en effet à nouveau conquis les trois points au terme d'une performance d'ensemble très aboutie. Interview.

Breel Embolo, match de folie ce soir à Budapest!

Oui, la deuxième mi-temps était vraiment intense et spectaculaire. Mais je peux vous assurer que ça a été un grand combat pendant l'intégralité du match. Il y a eu des duels, c'était chaud. Et ce scénario à la fin, c'était génial.

Jouer dans une Suisse aussi portée vers l'avant, avec quatre attaquants, cela vous plaît à quel point?

Pour un joueur comme moi, c'est forcément le top, je ne vais pas vous dire le contraire! On attaque, on combine bien ensemble et on vient de marquer cinq buts en deux matches contre le Portugal et la Hongrie, ce n'est pas rien. Alors oui, jouer dans une équipe comme ça, c'est plaisant.

Allez-vous un peu fêter quand même ou vous pensez déjà au match de lundi en Andorre?

On va manger avec l'équipe, mais sans excès aucun. On n'a rien gagné! On a juste fait un bon match et on va surtout bien préparer Andorre. On sait ce qu'à à faire là-bas et on ne veut surtout pas se rater.

On vous a vu parler avec Xherdan Shaqiri en première période. Que vous-êtes vous dit?

Oh, c'était juste une petite mise au point concernant le repli défensif. Comme vous l'avez vu, on a pas mal permuté et c'est important de continuer à défendre sur sa position jusqu'à la fin de l'action. Celui qui attaque à droite, il doit rester à droite pour défendre aussi, par exemple. Ce sont de petits réglages, rien de bien grave.

Là, avec ces six points en deux matches, vous avez fait un grand pas vers la Russie, non?

On peut le dire comme ça, pas de souci. Battre le Portugal, venir gagner en Hongrie, ce sont deux bons résultats qui nous lancent parfaitement. Tout n'a pas été parfait et on sait ce qu'on doit corriger. On prend deux buts juste après avoir marqué, ça ne peut pas être optimal, mais on peut être contents du dénouement. A nous de continuer comme ça, dès lundi en Andorre.

Ton opinion