Axpo Super League: Jouer les matchs à risques à 13h? Interdire les fans adverses?
Actualisé

Axpo Super LeagueJouer les matchs à risques à 13h? Interdire les fans adverses?

Les derniers débordements à l'issue du match Zurich-Bâle relancent le débat. Pour certains, jouer les matchs à risque en début d'après-midi permettrait de limiter la consommation d'alcool avant l'entrée au stade. D'autres proposent des mesures plus radicales.

Faut-il suivre l'exemple anglais et programmer certains matchs en début d'après-midi afin de limiter la consommation d'alcool, et par conséquent les risques de débordements? Ueli Pfister, responsable sécurité à l'Association suisse de football (ASF) est de cet avis. «Les fans à problèmes arriveraient ainsi au stade en ayant eu nettement moins de temps pour consommer de l'alcool avant», explique-t-il.

Expert en hooliganisme, Dölf Brack pense que cette mesure ne suffira pas et veut aller plus loin. Radical, il propose que lors des matchs à risques comme Zurich-Bâle, il n'y ait pas de supporters de l'équipe adverse dans le stade. «Le problème serait ainsi réglé», estime-il sur les ondes de la radio zurichoise Radio1. Et de poursuivre qu'en Italie, cette mesure a obtenu des succès considérables. Aussi simple ? Pas sûr. En Italie, l'efficacité de ces mesures est contestée, sans parler de l'entrave aux libertés individuelles qu'elles représentent. Se pose en outre la difficulté de contrôler l'identité des spectacteurs. «Ainsi, un accent bâlois suffirait-il à faire de vous un ultra du FC Bâle?» demandent les supporters, opposés à cette mesure.

Aucune décision n'entrera en vigueur avant la fin du championnat, prévue le 29 mai. Tout au plus, le débat est-il relancé pour la saison prochaine.

tde/meg

Ton opinion