Jeux vidéo - Joueurs de «Cyberpunk 2077» peu rancuniers
Publié

Jeux vidéoJoueurs de «Cyberpunk 2077» peu rancuniers

L’éditeur polonais CD Projekt Red a dû rembourser moins de 2% des 13 millions d’exemplaires écoulés l’an passé de son jeu de rôle terni par des bugs.

Les clients se plaignent de bugs, mais sont proportionnellement peu nombreux à demander le remboursement du jeu vidéo.

Les clients se plaignent de bugs, mais sont proportionnellement peu nombreux à demander le remboursement du jeu vidéo.

REUTERS

CD Projekt Red a bien limité la casse. Malgré les nombreux bugs gâchant son jeu de rôle rétrofuturiste «Cyberpunk 2077», les joueurs se sont montrés plutôt conciliants. Selon le rapport trimestriel de la société, des remboursements d’un montant total de quelques 10 millions de dollars ont été effectués aux détaillants numériques et physiques en 2020, ainsi que 2,23 millions de dollars directement via sa propre campagne de remboursement. Sur la base d’un exemplaire vendu à 60 dollars, cela représente 215 000 remboursements, soit environ 1,6 pour cent du total des unités vendues, trois quarts en ligne, un quart dans des boutiques physiques.

L’éditeur s’attend encore cette année à des manques à gagner supplémentaires de près de 40 millions de dollars, y compris l’impact de son exclusion en cours de la boutique du PlayStation Store de Sony. Comme le relève le site ArsTechnica, ces chiffres n’ont pas suffi à faire remonter le cours de l’action en bourse de l’éditeur qui avait chuté après l’annonce des programmes de remboursement.

CD Projekt Red avait déjà indiqué avoir vendu 13 millions de copies, versions numériques et physiques confondues, pour un montant de 780 millions de dollars, 10 jours après la sortie du titre. Cela le plaçait devant «Red Dead Redemption 2», un autre jeu à gros budget très attendu édité par Rockstar. Pour mémoire, «Cyberpunk 2077» a disposé d’un budget de 315 millions de dollars mobilisant plus de 500 développeurs.

Ton opinion

10 commentaires