Séisme en Haïti: Jour de deuil national un mois après le drame
Actualisé

Séisme en HaïtiJour de deuil national un mois après le drame

Vendredi était jour national de deuil à Haïti, à la mémoire des quelque 217.000 victimes du tremblement de terre qui a dévasté le pays il y a juste un mois, alors qu'approchent la saison des pluies et celle des ouragans, redoutables pour plus d'un million de sans-abri.

Une cérémonie était prévue dans le coeur de la capitale, Port-au-Prince, près du Palais national de la présidence, en ruines, et de la Place du Champ de Mars, transformée en un vaste camp d'abris de fortune pour les rescapés qui n'ont plus rien et vivent dans la rue. Leur nombre total est estimé à environ 1,2 million.

Le gouvernement a annoncé qu'il envisageait d'installer des écrans géants dans certains des autres camps de la ville pour que les sinistrés puissent suivre la cérémonie et rendre hommage à leurs morts, les appelant à se vêtir de blanc ou de noir.

Jeudi, une lourde pluie tropicale, la première depuis le tremblement de terre de magnitude 7, a compliqué davantage la vie de ces habitants réfugiés sous des bâches ou des planches et qui appréhendent l'arrivée de la saison des cyclones.

Après le séisme, la menace des ouragans

D'autant que la probabilité qu'un ou plusieurs ouragans majeurs frappent les Caraïbes est plus élevée cette année que d'ordinaire, ont averti les météorologues américains, pointant du doigt la vulnérabilité d'Haïti.

La saison des ouragans qui s'étale du 1er juin au 30 novembre, «sera plus intense que d'ordinaire», a expliqué William Gray de l'université du Colorado (ouest des Etats-Unis).

Mais les Haïtiens doivent d'abord faire face à la saison des pluies.

Le «pire est devant nous à Haïti», a estimé le président de la Croix-Rouge française (CRF) Jean-François Mattei selon lequel un «deuxième drame se prépare» avec l'arrivée de la saison des pluies dans six semaines avec son lot de précipitations torrentielles, d'inondations et de glissements de terrain.

«Avec la pluie qui favorise la propagation des maladies, ça va devenir de plus en plus compliqué», a renchéri Richard Kowalske, médecin en chef de l'association américaine Helping Hands. «Cette nuit, on a eu beaucoup d'enfants frigorifiés. Il pourrait y avoir plus de cas de malaria ou de typhoïde».

Au Champ de Mars, Démosthène Wisler, 23 ans, montrait jeudi son refuge: des piquets surmontés de bâches mal arrimées, sur un sol qui n'était plus qu'une mare de boue. «Nous avons été tout mouillés. J'ai été réveillé et je n'ai pas pu me rendormir», a-t-il expliqué à l'AFP après avoir manifesté pour réclamer des tentes aux autorités.

Quelque 50.000 familles, soit environ 272.000 personnes, ont reçu jusqu'ici des matériaux pour se fabriquer eux-mêmes un toit, selon le Bureau de coordination des affaire humanitaires de l'ONU (Ocha).

Les dirigeants de l'UE, réunis à Bruxelles, ont appuyé jeudi le lancement d'une opération d'assistance militaire européenne pour fournir des abris aux sinistrés.

Selon Lutz Güllner, porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton à l'origine de cette initiative, il faudra «de 10 à 15 jours» pour que l'opération débute sur le terrain.

«Le besoin le plus urgent est de fournir des abris. La priorité demeure de sauver des vies humaines et d'aider le peuple haïtien à surmonter ce terrible désastre. La phase d'urgence n'est pas encore terminée», avait indiqué Mme Ashton dans une déclaration écrite.

La Commission européenne a par ailleurs annoncé qu'elle prévoyait d'allouer 90 millions d'euros supplémentaires d'aide humanitaire d'urgence, ce qui porte désormais à 609 millions d'euros l'aide européenne à Haïti.

Quant à l'émissaire de l'ONU pour Haïti, l'ancien président américain Bill Clinton, qui avait annoncé la semaine dernière l'arrivée de plusieurs milliers de tentes supplémentaires au cours des prochains jours, il a subi une opération de chirurgie cardiaque jeudi à New York. Il devrait, selon son cardiologue, quitter l'hôpital dès vendredi et pourrait reprendre ses activités lundi. (afp)

Ton opinion