Journaux intimes des tueurs de Columbine
Actualisé

Journaux intimes des tueurs de Columbine

La police a publié 936 pages de documents relatifs au massacre du lycée de Columbine en 1999. Il s'agit notamment d'agendas et de journaux intimes des deux auteurs de la pire attaque de l'histoire contre une école aux Etats-Unis.

Ces documents disponibles en ligne confirment la fascination d'Eric Harris et Dylan Klebold pour la violence, la période nazie, les armes à feu et le jeu vidéo "Doom" dans lequel le joueur est placé en vue subjective dans la peau d'un guerrier qui abat tous ses ennemis sur son passage.

Dessins d'armes, de personnages bardés d'explosifs et d'allégories de la violence et de la mort s'étalent sur plusieurs dizaines de pages. Il y a aussi une "liste des personnes à abattre", dont le bureau du shérif a caviardé les noms avant de rendre ces documents publics.

Parmi les écrits de Klebold à la rentrée 1998, figure cette phrase: "Prédictions pour mon année de terminale: je prédis que moi, comme chaque autre élève de terminale, s'amusera plus cette année que l'année dernière. J'aurai plus de liberté, avec les mêmes règles de base, donc plus de temps et moins de responsabilités".

Charles Manson

Ces documents montrent aussi qu'Harris, six mois avant la tuerie à Littleton, près de Denver (Colorado) avait rédigé dans le cadre de ses études une rédaction sur "L'esprit et les motifs de Charles Manson", gourou psychopathe dont les disciples avaient massacré sept personnes en Californie en 1969.

Tous ces écrits avaient été saisis par la police lors de l'enquête. D'autres objets et documents ont déjà été révélés depuis le massacre, dont des vidéos montrant les deux tueurs en train de s'exercer au tir à balles réelles dans une forêt.

13 morts

Le 20 avril 1999, Harris, 18 ans, et Klebold, 17 ans, avaient ouvert le feu dans leur lycée, tuant 12 lycéens et un enseignant, avant de se suicider.

L'attaque, qui avait aussi fait 24 blessés, avait provoqué une émotion mondiale. Le réalisateur polémiste Michael Moore en avait tiré un documentaire anti-armes à feu, "Bowling for Columbine", en 2002.

La publication de ces documents intervient alors que les travaux du monument à la mémoire des victimes du massacre ont été inaugurés à la mi-juin par l'ancien président des Etats-Unis Bill Clinton. Ils doivent s'étaler sur tout l'été. (ats)

Ton opinion