Actualisé 21.12.2018 à 20:22

Ski alpin

Journée à oublier pour la Suisse à Courchevel

L'équipe de Suisse féminine n'a pas brillé vendredi lors du slalom géant de Courchevel. Mikaela Shiffrin s'est imposée.

de
Sport-Center
Lara Gut-Behrami a perdu du temps régulièrement de haut en bas.

Lara Gut-Behrami a perdu du temps régulièrement de haut en bas.

Keystone

Dans le camp suisse, ce slalom géant de Courchevel, en Savoie, ne restera de loin pas dans les annales. La première représentante helvétique, Wendy Holdener, ne s'est classée qu'en 16e position vendredi dans la station française. Lara Gut-Behrami a fait encore moins bien avec son 24e rang.

Auteur d'une grosse faute sur le haut du parcours (photo), la Schwytzoise, 18e après la première manche, ne s'est pas rachetée sur le second tracé, qui a été abaissé au départ de réserve en raison des fortes chutes de neige sur Courchevel.

Vingtième avant de s'élancer à 13h30, Lara Gut-Behrami a perdu du temps régulièrement de haut en bas sans commettre d'erreur significative. Mais où est donc passé son art de tailler des courbes à la lame de rasoir?

Dans le camp suisse, Jasmina Suter (23e) et Simone Wild (27e) sont aussi rentrées dans les points.

Devant, la hiérarchie a été respectée. Après sa pause pour les épreuves de Val Gardena, Mikaela Shiffrin a renoué avec la victoire. L'Américaine s'est imposée avec 14 centièmes d'avance sur l'Allemande Viktoria Rebensburg et 33 sur la Française Tessa Worley.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!