Snowboard: Journée à oublier pour les Suisses en cross collectif
Actualisé

SnowboardJournée à oublier pour les Suisses en cross collectif

Les finales de la Coupe du monde de snowboardcross se sont déroulées ce week-end à Veysonnaz (VS). Les courses par équipe dimanche n'ont pas souri aux riders helvétiques.

par
Oliver Dufour
Veysonnaz
Les compétitions de Veysonnaz se sont déroulées par temps couvert et neigeux.

Les compétitions de Veysonnaz se sont déroulées par temps couvert et neigeux.

Keystone/AP/Laurent Gillieron

Après avoir manqué le top 10 dans les épreuves individuelles de samedi, les snowboarders suisses avaient à cœur de terminer leur saison de Coupe du monde sur une belle note. Mais rien ne s'est vraiment passé comme prévu face aux meilleures nations sur le parcours rapide de Veysonnaz. Dans un système de course en duo où le second concurrent de l'équipe est libéré dans le portillon de départ au sommet de la piste au moment où son coéquipier, parti en premier, arrive en bas du tracé, les trois paires suisses ont toutes échoué dès leur premier passage.

Chez les hommes, les meilleurs espoirs de résultat reposaient sur les épaules du duo composé de Kalle Koblet et Jérôme Lymann. A l'aise sur ce type de tracé, Koblet avait décroché le 12e rang la veille dans l'épreuve individuelle. Cette fois, il n'a toutefois pas pu faire en sorte d'aider son coéquipier à passer le cap d'un quart de finale qui a par ailleurs été marqué par une erreur technique. Lymann, parti en première série, avait en effet franchi la ligne en 3e position, ce qui aurait dû ouvrir le portillon de Koblet en 3e également. Sauf que le résultat intermédiaire de l'équipe helvétique a été interverti avec celui de la paire allemande et que Koblet a donc été libéré en 2e. Après avoir franchi la ligne d'arrivée finale dans cette même position, le duo suisse a toutefois été relégué à un 4e rang éliminatoire sur décision du jury.

Victoire chanceuse en petite finale

L'autre paire suisse masculine, composée de Philipp Tandler et de Nick Watter a également terminé au 4e et dernier rang de son quart de finale, sans problème de chronométrage, toutefois. La compétition a été remportée par les Allemands Paul Berg et Konstantin Schad, devant les Espagnols Lucas Eguibar et Regino Hernandez et les Autrichiens Hanno Douschan et Alessandro Hämmerle. La Coupe du monde par équipes a été remportée par les Italiens Emanuel Perathoner et Omar Visintin.

Dans la compétition féminine, seules huit équipes ont pu prendre le départ dimanche, dont une représentant la Suisse. Là aussi, les rideuses helvétiques ont raté les deux premières places qualificatives, lors de leur demi-finale initiale. Après avoir pris un mauvais départ, Sandra Gerber a comblé son retard, mais n'a pas pu dépasser le duo de tête. Simona Meiler, qui a ainsi dû partir en 3e position, a failli parvenir à corriger le tir de sa coéquipière, mais elle s'est fait coiffer par la France dans la dernière ligne droite. Les Suissesses ont ensuite remporté la petite finale pour se classer au 5e rang final, mais elles ont profité des chutes de deux concurrentes française et allemande. L'épreuve valaisanne a été remportée par la paire française formée par Chloé Trespeuch et Nelly Moenne-Loccoz, grandes dominatrices de la saison récompensées par le globe de cristal, devant les Italiennes Raffaella Brutto et Sofia Berlingheri et les Canadiennes Zoe Bergermann et Tess Critchlow.

Ton opinion