Journée «téléphones mobiles muets» en Espagne
Actualisé

Journée «téléphones mobiles muets» en Espagne

Une chaîne d'internautes a lancé mardi une première journée «téléphones mobiles muets» en Espagne pour protester contre les hausses de tarifs décidées par les opérateurs.

Les Espagnols ont été invités à débrancher leur portable en signe de protestation.

Cette campagne de consommateurs a été lancée pour protester contre les hausses de tarifs de connexion décidées par les opérateurs de téléphonie mobile, en réponse à l'obligation qui leur a été faite de facturer les communications à la seconde et non plus par tranche de 30 secondes.

Interrogée par l'AFP, l'autorité des télécommunications espagnole, la CMT, a assuré ne pas être en mesure de fournir des données chiffrées sur l'ampleur du mouvement. Telefonica Moviles, le premier opérateur espagnol de téléphonie mobile, n'a pas non plus communiqué de données.

Les hausses de tarifs de connexion des trois principaux opérateurs, Movistar (Telefonica), Vodafone et Orange vont de 12 à 15 centimes, selon le jouranl «El Mundo».

Le courrier électronique appelant les Espagnols à débrancher leur portable toute la journée dénonce le fait que «la seule finalité de ces hausses est de ne pas grever le bénéfice annuel (des entreprises) en respectant une loi approuvée par le Parlement pour préserver les droits des consommateurs», selon «El Mundo». Une autre journée «mobiles muets» est annoncée le 1er mars. (ats)

Ton opinion