Actualisé

Basktetball - NBAJournée tranquille pour Capela, malgré le tumulte

Depuis jeudi, à 21h, les équipes de NBA n'ont plus le droit d'effectuer de transferts. Le Genevois de Houston n'a pas été échangé.

par
Grégory Beaud
Lintérieur de 20 ans (No 15) poursuivra son développement au Texas.

Lintérieur de 20 ans (No 15) poursuivra son développement au Texas.

La semaine suivant le All-Star Game marque traditionnellement la fin de la période des transferts. Plutôt tranquille ces dernières années, la «trade deadline» a cette fois-ci été frénétique. Le retour du légendaire Kevin Garnett à Minnesota (lire encadré) a constitué le point d'orgue d'une journée de jeudi où des dizaines de joueurs ont fait leurs valises.

Dans ce tumulte, Clint Capela aussi a déménagé, mais sans changer de franchise. Il a effectué le trajet entre Houston et Hidalgo, aux confins de la frontière mexicaine. Comme souvent depuis le début de la saison, le directoire des Rockets a décidé ­d'offrir du temps de jeu au 2e Suisse de NBA, au sein de son équipe de développement. «Une journée comme une autre, a-t-il rigolé. Quand tu es dans ce milieu, tu sais qu'être transféré peut arriver. Ça fait partie du jeu.»

Pourtant, tout au long de la dernière journée du «mercato», la formation texane a fait mine de vouloir acquérir les droits de Goran Dragic, meneur de Phoenix, qui finalement est allé à Miami. Clint ­Capela, lui, n'a pas paniqué: «Pourquoi je devrais m'en inquiéter? Il faut me concentrer sur mon jeu et progresser lorsque l'on me donne ma chance de le faire.»

Depuis le début de saison, son temps de jeu est très maigre, dans une rotation pléthorique à Houston. Comment aurait-il appréhendé un départ dans l'Arizona, ou ailleurs? «Un moyen comme un autre de progresser. Mais comme je reste à Houston, je vais faire en sorte d'en profiter.»

Twitter, @GregBeaud

Retour aux sources

Kevin Garnett portera de nouveau le maillot des Minnesota Timberwolves, près de 8 ans après avoir quitté son club de cur. Il avait ensuite remporté un titre avec les Boston Celtics, en 2008, avant de rejoindre les Brooklyn Nets en 2013. Au bénéfice d'une clause de non-échange dans son contrat, l'intérieur a accepté de la lever pour revenir à ses premières amours. Il devrait même racheter le club après sa retraite.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!