Actualisé 27.08.2011 à 07:06

Tribunal fédéralJugé pour 200 viols, il est acquitté

Un ressortissant italien de 72 ans, accusé de 200 viols par une quadragénaire d'origine bolivienne a été blanchi vendredi par le tribunal fédéral.

de
dmz

Le quotidien Le Matin rapportait l'affaire dans son édition de samedi.

Il aura fallu cinq ans de procédures pour que cette affaire trouve son épilogue. L'homme, un Italien de 72 ans a entretenu une relation pendant environ un an avec sa victime présumée, une ressortissante bolivienne en situation irrégulière en Suisse. Celle-ci l'accuse de l'avoir violée à 200 reprises.

Les juges doutent

Les protagonistes se sont fréquentés entre 2004 et 2005, puis c'est la rupture. S'ensuit une «escalade de la violence» judiciaire. L'homme porte plainte pour menaces de mort contre un ami de son ex-compagne, celle-ci réplique en portant plainte pour viols. Elle explique que l'homme qui «la dégoutait» l'avait menacée de dénoncer sa clandestinité.

En 2010, un tribunal genevois a déjà acquitté le prévenu, s'étonnant que la plaignante ait continué, hors des relations sexuelles, a entretenir une vie sociale avec lui. En effet, elle aurait fréquenté des bars ou encore fait des courses avec son «tortionnaire». Ces faits ont suffi à faire planer le doute sur le consentement de la femme dans l'esprit des juges. Son recours devant le TF est rejeté.

Recours à Strasbourg?

Seule voie juridique restante, la Cour européenne des droits de l'homme que l'avocat de la plaignante va certainement saisir. Me Thomas Barth regrette que «les juges n'ai pas compris que ma cliente dit la vérité».

L'avocat de prévenu, Me Jacques Barillon se réjouit de son côté que l'acharnement judiciaire envers son client soit terminé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!