Actualisé 16.11.2006 à 21:16

Jugé pour une prise d'otages

Le procès d'un Français de 38 ans s'est ouvert, hier, devant la Cour d'assises.

L'homme a à son actif plusieurs braquages, dont celui du Conforama de Bussigny (VD) en mars 2003, au cours duquel 30 employés avaient été pris en otage. L'accusé reconnaît les faits, mais son avocat conteste les délits de séquestration. Le procès se termine aujourd'hui. Son complice court toujours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!