Vaud: Juges arrangeants avec un apprenti privé de permis
Actualisé

VaudJuges arrangeants avec un apprenti privé de permis

La justice a demandé au Service des automobiles de reporter le retrait, pour laisser le jeune homme passer ses examens finaux d'apprentissage. Il devra déposer son «bleu» en août.

par
Christian Humbert
Sans «bleu», le jeune ne pourrait pas passer ses examens. –afp

Sans «bleu», le jeune ne pourrait pas passer ses examens. –afp

Ne pas hypothéquer l'avenir d'un jeune Fribourgeois: le Tribunal cantonal a été magnanime avec un apprenti chauffeur de poids lourds. Déjà frappé d'un retrait de permis de 1 mois en 2012 pour une inattention en voiture, il a été puni d'une nouvelle sanction similaire, de 4 mois cette fois, en septembre 2013. «Il a conduit son poids lourd sur la bande d'arrêt d'urgence en vue de sortir plus vite de l'autoroute et a heurté du matériel de chantier», explique son avocat, Luc Esseiva.

S'il ne nie pas la faute, il a demandé à la justice un report du retrait, prévu du 9 mars au 10 juillet, afin de lui permettre de terminer son apprentissage. Les examens finaux, qui auront lieu en juin et en juillet, impliquent qu'il possède de nombreux permis et qu'il se présente avec son outil de travail. Sans cela, le jeune homme devra non seulement prolonger son apprentissage d'un an, mais perdra son emploi, assure son patron.

Le Service des automobiles (SAN) ayant refusé de reporter la sanction, l'apprenti s'est adressé aux juges cantonaux. Ceux-ci ont estimé qu'un retrait de son «bleu» pendant les examens irait au-delà de la sanction voulue, même si ce conducteur n'est pas un bon exemple. Ils viennent de demander au SAN de repousser le retrait. «J'ai reçu la décision mardi: mon client sera sans permis dès le 1er août», se réjouit Me Esseiva.

TWEETEZ

Selon vous, la décision du SAN était-elle justifiée ?

#debat20min.

#debat20min permet de recenser toutes les conversations qui ont lieu sur Twitter sur ce sujet en particulier.

#debat20min.

Ton opinion