Actualisé 13.03.2013 à 15:20

France 2Julien Courbet: «J'ai trouvé ça assez violent»

Évincé de la chaîne la semaine dernière à cause de ses tweets jugés inacceptables par la chaîne, Julien Courbet s'est livré à «Télé 7 Jours».

de
mja
L'animateur n'estime pas ses tweets provocateurs.

L'animateur n'estime pas ses tweets provocateurs.

«Quand je suis arrivé en 2008, on m'a dit: «Nous ne sommes pas là pour faire de l'audience, mais une télé de qualité, de service public. Ici, on ne parle pas de ménagères.» Alors qu'il n'y a rien dans mon contrat à ce sujet, on me reproche de ne pas rassembler assez de ménagères, confie-t-il. On ne peut pas changer les règles en cours de jeu.»

Son jeu «Seriez-vous un bon expert» a en effet été supprimé par France Télévisions faute de parts de marché suffisantes pour cette tranche horaire. L'animateur s'était donc permis d'ironiser sur cette décision sur son compte Twitter, ce qui lui a coûté sa place au sein de France 2.

«Si on m'avait dit: «Ton objectif, c'est de séduire la ménagère», j'aurais fait autre chose qu'un jeu de culture générale... Ou je n'aurais pas posé des questions sur la langue et la culture françaises. Je n'aurais pas non plus fait venir des universitaires, des agrégés..., continue-t-il. Je pensais, peut-être naïvement, que la redevance était là pour justement ne pas avoir exclusivement à cibler des téléspectateurs rentables».

L'animateur revient enfin sur ses fameux tweets qui ont déplu à Philippe Vilamitjana, directeur de l'antenne et des programmes de France 2 en précisant que ce n'était pas méchant. «Relisez-les et vous verrez que c'était de l'humour, ça ne va pas bien loin.»

Fort du succès de «Sans aucun doute», l'émission de défense des consommateurs qu'il a présenté près de quinze ans sur TF1, Julien Courbet se voit bien relancer un concept similaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!