Fribourg: Jument tailladée et violée dans son parc

Publié

FribourgJument tailladée et violée dans son parc

Un cheval a été attaqué par un ou des individus dans la nuit de samedi à dimanche à Courlevon, sur la commune de Morat. L’animal souffre de coupures, de griffures et d’hématomes ainsi que de blessures vaginales.

par
Marc Fragnière
La jument Colina.

La jument Colina.

Alain Guisolan.

Alain Guisolan ne décolère pas. Il faut dire que le représentant dans le domaine de la construction a découvert un spectacle abominable, insoutenable même, dimanche. Colina, la jument de 20 ans d’une amie, était dans un piteux état. «On l’a retrouvée blessée. Elle avait des griffures sur la cuisse, puis on a vu qu’elle était coupée. Elle a subi une pénétration vaginale avec un objet et souffre d’hématomes. Comment est-ce qu’on a pu faire cela à une jument aussi gentille?» s’insurge celui qui possède un étalon et dont le parc est contigu à celui de Colina.

La vétérinaire qui a ausculté l’animal est catégorique: ces blessures sont le fruit d’une intervention humaine. «Il n’est vraisemblablement pas possible que la jument elle-même ou qu’un autre cheval de l’écurie ait pu infliger ces blessures. La cause probable est donc l’intervention d’une tierce personne, avec peut-être un objet contendant», peut-on lire dans le rapport de la professionnelle.

Et, au vu des sévices que Colina a endurés, il semble difficilement imaginable que les mauvais traitements aient pu lui être infligés par une seule personne. «Ils devaient vraisemblablement être deux ou trois et ils avaient probablement repéré leur cible et les lieux à l’avance», estime, désabusé, Alain Guisolan, qui a diffusé les images-chocs des mutilations sur Facebook afin d’alerter les autres propriétaires de chevaux.

De son côté, la Police cantonale confirme avoir procédé au constat. La police scientifique est également intervenue, effectuant des prélèvements dans l’espoir de découvrir des traces ADN. L’enquête suit son cours.

Le mystère non élucidé des équidés aux oreilles coupées

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion