Peine de mort: Juncker menace d'exclure la Hongrie de l'UE
Actualisé

Peine de mortJuncker menace d'exclure la Hongrie de l'UE

Le président de la Commission européenne a indiqué que si la Hongrie rétablissait la peine de mort, elle devrait quitter l'Union européenne.

par
jg/20minutes
Jean-Claude Juncker a haussé le ton après la proposition de Viktor Orban de relancer le débat sur la peine de mort. (photo: AFP/Francois Lenoir)

Jean-Claude Juncker a haussé le ton après la proposition de Viktor Orban de relancer le débat sur la peine de mort. (photo: AFP/Francois Lenoir)

«Un pays qui rétablit la peine de mort n'a pas sa place au sein de l'Union européenne». Dans une interview donnée au journal allemand Süddeutsche Zeitung, le président luxembourgeois de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a mis en garde la Hongrie par rapport à la peine de mort.

Le 28 avril, le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait déclaré que la question de la peine de mort devait «être remise à l'ordre du jour» dans son pays, où elle a été abolie en 1990. Jean-Claude Juncker avait rapidement réagi, promettant une bataille sur le sujet si Orban s'entêtait. Il avait aussi rappelé que l'abolition de la peine de mort était une condition d'adhésion à l'Union européenne. Ce lundi, c'est la première fois qu'il menace directement le pays d'exclusion de l'UE.

Lors de la dernière réunion des chefs d'État de l'Union européenne, le 22 mai à Riga, Jean-Claude Juncker avait ironisé sur Viktor Orban, régulièrement accusé de dérives autoritaires à cause de ses réformes sur la justice et le droit de la presse. Le Luxembourgeois l'avait accueilli par un «Salut, dictateur!»

Ton opinion