Actualisé 04.05.2020 à 10:44

Transports publics

Jura: CarPostal s'occupera des lignes de bus

Le service du réseau jurassien des bus sera assuré par CarPostal. La société a remporté la mise au concours des 39 lignes du canton.

CarPostal a remporté la mise au concours des 39 lignes de bus du réseau jurassien. La société offrait le meilleur rapport prix-prestations des quatre candidats. Le respect des exigences en matière de conditions de travail est garanti, assuré le canton du Jura.

Cette décision annoncée lundi par le Gouvernement jurassien a été prise par les commanditaires: les cantons du Jura et de Berne et l'Office fédéral des transports (OFT). A l'avenir, les subventions versées par les collectivités publiques diminueront d?environ 4 millions de francs par année, alors que les prestations de transports augmenteront de plus de 7%.

La décision sur le choix de la société qui exploitera le réseau des lignes de bus était très attendue. La mise au concours avait suscité une vague d'inquiétude au sein du personnel de CarPostal et des Chemins de fer du Jura (CJ). Les chauffeurs redoutaient qu'une société étrangère pratiquant la sous-enchère salariale ne s'empare du marché.

Sur les 39 lignes de bus régionales, quatre revêtent une dimension intercantonale avec le canton de Berne. Avec cet appel d'offres, le canton du Jura visait le double objectif d'améliorer la compétitivité des transports publics régionaux du point de vue du prix et de la qualité. «Ces objectifs sont intégralement atteints», a affirmé le principal commanditaire des prestations.

Quatre entreprises

Au terme du délai de soumission fixé au 28 novembre 2019, quatre entreprises ont participé au concours: Alsa Jura SA, CarPostal SA, RATP Dev Suisse Transport Public SA et les Transports Publics du Jura (TPJ) SA, société constituée par les Transports publics fribourgeois (TPF) et la Compagnie des chemins de fer du Jura (CJ). Leurs noms n'avaient pas été rendus publics.

La procédure, effectuée en deux lots, représentait un volume de prestations de plus de 4 millions de kilomètres. Les offres ont été évaluées dans le cadre d?une analyse de la valeur utile au moyen de plusieurs critères sectoriels tirés d'une méthode fixée au préalable par la Confédération et les cantons du Jura et de Berne.

L'évaluation a révélé que l'offre de CarPostal SA pour les deux lots offrait le meilleur rapport prix-prestations des quatre soumissions reçues, a expliqué le Gouvernement jurassien.

La procédure de mise au concours du réseau, annoncée au printemps 2017, s'est inscrite dans le contexte du scandale des subventions excessives perçues par CarPostal. Le Gouvernement jurassien avait alors dénoncé la concession, en se disant insatisfait du coût et de la qualité des offres de la filiale de la Poste Suisse.

L'ensemble du réseau de bus sera doté d'une nouvelle identité visuelle qui devrait être propre au canton du Jura, notamment dans le choix de la couleur. Tous les nouveaux véhicules seront équipés de ceintures pour renforcer la sécurité lors du transport d'écoliers.

Sort du personnel

CarPostal SA s'est engagée à respecter toutes les exigences légales liées aux conditions de travail de la branche des bus prévues par le droit fédéral et cantonal et à appliquer sa convention collective. La société prévoit de reprendre l'ensemble des conducteurs du concessionnaire qui le souhaitent, cela aux mêmes conditions salariales qu'actuellement.

L'adjudicataire prévoit de proposer des mesures d'accompagnement individualisées pour chaque collaborateur du concessionnaire actuel souhaitant travaillant pour CarPostal mais dont le poste ne répond pas à un besoin comme celui de mécanicien.

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) s'est dit soulagé que la mise au concours ait été remportée par une entreprise dont les conditions d'engagement et salariales respectent les usages de la branche. Il entend maintenant se battre pour que les employés des CJ ne soient pas prétérités.

Le SEV est inquiet pour l'avenir des lignes de bus dans le Jura bernois. Les CJ conservent quelques lignes de bus dans la partie francophone du canton de Berne mais pas assez pour offrir suffisamment de travail à l'ensemble des conducteurs qu'ils emploient, relève le syndicat dans un communiqué.

Vice-président du SEV, Christian Fankhauser ne mâche pas ses mots à l'encontre des autorités jurassiennes. «Le Jura a tiré à boulets rouges sur CarPostal. Et aujourd'hui, c'est l'entreprise vouée aux gémonies qui remporte l'ensemble du paquet», a déclaré ce responsable syndical.

Concession pour dix ans

La décision d'adjudication devrait être formellement délivrée par l'OFT dans le courant de l'été. La concession, valable à compter de décembre 2021 pour une durée de dix ans, devrait également être délivrée cet été par l'OFT. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!