Actualisé 07.06.2006 à 21:13

Kaboul tente de convaincre ses producteurs de pavot

Un moment interdites par le gouvernement des talibans, les cultures de pavot à opium ont repris de plus belle depuis que la coalition occidentale a libéré l'Afghanistan, et cela au grand dam du gouvernement en place.

Quand on sait que près de 90% de l'opium destiné au marché européen, transformé en héroïne, est d'origine afghane, on comprend que les autorités aient lancé une campagne d'affichage destinée à responsabiliser les producteurs locaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!