LAUSANNE: Kad Merad: «De nos jours, peu de gens me font rire»

Actualisé

LAUSANNEKad Merad: «De nos jours, peu de gens me font rire»

Entretien avec Kad Merad autour du film «Safari», réalisé par son ami Olivier Baroux, et dont il tient aujourd'hui la vedette.

par
Winnie Covo

– 20minutes online. Que pensez-vous du boulot de réalisateur de votre ancien complice à la télé?

– Kad Merad. Je suis assez admiratif, je dois dire. Quand j'ai lu le scénario, je me suis demandé comment il allait réussir à faire passer certaines choses. J'ai trouvé cela très drôle, il a bien travaillé!

– Un tournage en pleine brousse, ça fait peur?

– Le problème, c'est qu'il y a beaucoup de films et de reportages qui vous rappellent les dangers de la brousse! Par exemple, il y a un serpent qui s'appelle le black mamba. Il se met dans les arbres et vous tombe dessus, vous paralyse et vous fait mourir dans d'atroces souffrances. Honnêtement, quand on est en safari, on doit toujours faire attention quand on est sous un arbre... Et puis il y a les araignées, que l'on ne voit pas tout de suite!

– Vous êtes-vous impliqué dans l'écriture du scénario?

– Sur la première version, j'ai travaillé sur le personnage du guide (n.d.l.r.: son rôle dans le film), que je voulais comme une espèce de loser magnifique. Je ne voulais pas d'un idiot dans la brousse, je voulais que l'on puisse s'attacher à lui malgré sa bêtise et son ignorance. Ensuite j'ai laissé faire Olivier, parce que franchement c'est son film, moi je ne suis qu'interprète.

– Quels sont vos projets?

– Olivier et moi préparons «l'Italien», un film qui se tournera en juin. C'est l'histoire d'un jeune Algérien en France qui va se faire passer pour un Italien pour se simplifier la vie. On va raconter l'histoire de beaucoup de gens, dans notre pays en tout cas.

– Qu'est-ce qui vous fait rire aujourd'hui?

– De nos jours, peu de gens me font rire. Je suis très Ben Stiller, mais à part ça je reste sur De Funès ou Jerry Lewis. Je ne suis toujours pas parvenu à trouver leur équivalent contemporain.

Perdus dans la brousse

Un groupe de touristes se trouve embarqué dans un safari en Afrique du Sud sous la houlette de Richard Dacier, un guide qui n’a pas mis les pieds dans la jungle depuis trente ans. A part peut-être une scène mémorable interprétée par Omar Sy (d’Omar et Fred), on sourira un peu, sans plus.

«Safari»

D’Olivier Baroux, avec Kad Merad, Omar Sy et Lionel Abelanski.

Ton opinion