Actualisé 04.02.2009 à 16:26

Ethiopie

Kadhafi veut résoudre la crise au Darfour

Le dirigeant libyen Moammar Kadhafi a affirmé mercredi qu'il prenait personnellement la responsabilité de résoudre la crise au Darfour, après son élection à la tête de l'Union africaine.

Le maître de Tripoli, qui s'exprimait à Addis Abeba, a mis en garde le Tchad et le Soudan contre toute utilisation du Darfour comme champ de bataille.

Depuis 2003, quelque 300 000 personnes sont mortes au Darfour et 2,7 millions ont quitté leurs maisons en raison du conflit entre rebelles et forces gouvernementales, qui a provoqué une crise humanitaire.

Ces derniers mois, des mouvements rebelles du Darfour, qui seraient soutenus par le Tchad, se sont emparés de positions clés dans la région, déclenchant des contre-attaques des forces soudanaises.

«C'est mon devoir d'intervenir et d'essayer de résoudre ça», a déclaré Moammar Kadhafi lors de sa première conférence de presse en tant que président de l'Union africaine.

Moammar Kadhafi a été élu lundi à la tête de l'Union africaine, un poste convoité depuis longtemps par le fantasque dirigeant libyen, avide d'une place sur la scène mondiale après des années d'isolement international.

La présidence de l'UA est un poste tournant détenu pour un an pour les chefs d'Etat membres. C'est un poste qui peut servir de plate-forme aux dirigeants pour tenter d'influer sur la politique du continent. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!