Affaire des otages en Libye: «Kadhafi veut une rançon»
Actualisé

Affaire des otages en Libye«Kadhafi veut une rançon»

Le sociologue genevois Jean Ziegler estime qu'il sera question d'une demande de rançon dans le conflit qui oppose la Suisse et la Libye. La condamnation prouve que les deux ressortissants suisses ont été pris en otage.

par
man

Beaucoup d'argent va circuler en coulisses, afin de permettre aux deux citoyens suisses d'être enfin libérés, a déclaré Jean Ziegler dans l'émission de radio de la DRS «Heute Morgen».

La condamnation des deux hommes d'affaires suisses à 16 mois de prison chacun a démontré que nous avons affaire à une prise d'otage, explique l'ancien conseiller national et rapporteur pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU.

Hasni Abidi, directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe à Genève, a déclaré mardi dans l'émission «10vor10» de la télévision suisse alémanique, que la date à laquelle a été prononcée la condamnation n'est pas un hasard. La Libye a délibérément choisi le lendemain des résultats du vote sur l'interdiction des minarets.

Reprenez ce thème sur votre page web, votre compte Facebook ou votre blog:

(man/ap)

Ton opinion