Juridico rigolo: Kanye West est blanchi grâce à Nietzsche
Actualisé

Juridico rigoloKanye West est blanchi grâce à Nietzsche

Le rappeur américain était poursuivi pour plagiat. Son axe de défense: il s'est inspiré du philosophe allemand pour le titre «Stronger» et non des textes du plaignant. Tactique gagnante.

par
Fabien Eckert
Kayne West peut bien avoir le sourire: la plainte qui lui pendait au nez depuis 2010 est classée.

Kayne West peut bien avoir le sourire: la plainte qui lui pendait au nez depuis 2010 est classée.

La 7e cour d'appel américaine a classé l'affaire de plagiat qui opposait Kanye West à Vincent Peters. Le plaignant reprochait au rappeur d'avoir illégalement pompé l'un de ses textes pour le titre «Stronger». West avait notamment utilisé la phrase «Ce qui ne me tue pas me rend plus fort.»

Les avocats du rappeur ont plaidé que cette phrase n'était pas l'oeuvre de leur client ni même de celle du plaignant. Elle était à mettre au crédit du philosophe allemand Friedrich Nietzsch. Cette tactique s'est avérée payante puisque le juge a suivi les avocats de West. Par conséquent, il a classé la plainte et lavé Kanye West de tout soupçon.

Ton opinion