Etats-Unis: Kanye West prétend avoir perdu deux milliards de dollars

Publié

États-UnisKanye West prétend avoir perdu deux milliards de dollars

Après avoir tenu des propos antisémites, Kanye West a perdu plusieurs contrats juteux avec de grandes marques, comme Adidas ou Gap.

par
Fabien Le Floch
Kanye West, qui dit souffrir de troubles bipolaires, avait été suspendu de Twitter après avoir tweeté qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication. (Image d’illustration)

Kanye West, qui dit souffrir de troubles bipolaires, avait été suspendu de Twitter après avoir tweeté qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication. (Image d’illustration)

Getty Images via AFP

Kanye West a dit jeudi avoir perdu deux milliards de dollars en une journée, contrecoup des retraits en cascade d’entreprises – Adidas, Gap – coupant les ponts après la série de remarques antisémites de l’artiste américain.

«J’ai perdu deux milliards de dollars en un seul jour, et je suis toujours en vie», a-t-il écrit sur Instagram. «Je vous aime toujours, Dieu vous aime toujours, ce n’est pas l’argent qui me définit, ce sont les gens», a ajouté le rappeur, dans une publication «aimée» par près de 1,5 million de personnes.

Celui qui s’appelle aussi Ye voit depuis quelques jours de grandes marques rompre leurs juteux contrats avec lui afin de montrer qu’ils désapprouvent ses propos antisémites. Après déjà plusieurs mois de relations dégradées, Adidas a annoncé mardi la «fin immédiate» du partenariat avec Ye, longtemps l’un des plus fructueux du monde de la mode.

Adidas, Gap, Balenciaga…

«Adidas ne tolère pas l’antisémitisme ou toute autre forme de discours haineux», avait justifié l’équipementier allemand dans un communiqué. Quelques heures plus tard, la chaîne américaine de prêt-à-porter Gap avait fait savoir sa décision similaire, une semaine après la rupture annoncée par la maison de mode Balenciaga.

Le message publié par Kanye West jeudi sur Instagram semble s’adresser à Ari Emanuel, un patron d’une agence californienne de show-business qui avait appelé toutes les entreprises collaborant avec lui à couper leurs liens.

Kanye West, qui dit souffrir de troubles bipolaires, avait été suspendu de Twitter après avoir tweeté qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le réseau social car enfreignant ses règles. Il avait aussi été temporairement suspendu d’Instagram.

Le rappeur était apparu début octobre portant un t-shirt barré du slogan «White Lives Matter» lors d’un défilé de mode à Paris. Ce slogan, utilisé par l’extrême droite américaine, détourne le nom du mouvement «Black Lives Matter», qui milite contre le racisme envers les Afro-Américains. Mercredi, Ye a été escorté d’un bureau de la marque de baskets Skechers, avait indiqué l’entreprise.

L’antisémitisme de Kanye West «honteux» mais sa musique le dépasse, dit Nick Cave

Le musicien et artiste australien Nick Cave a estimé jeudi que les propos antisémites à répétition tenus par Kanye West étaient «honteux» mais que sa musique dépasse «les pires traits de son personnage». «C’est un choix personnel d’écouter ou non quelqu’un qui a des vues» contestables, a-t-il dit lors d’une séance de questions et réponses au festival de littérature de Londres au Southbank Centre, à l’occasion de la sortie d’un livre d’entretiens avec Sean O’Hagan, «Faith, hope and carnage».

«Actuellement il y a Kanye West qui tient des propos antisémites. Pour moi, il est le plus grand artiste de notre génération. J’adore sa musique. (...) Mais l’étalage de ses vues antisémites est honteux» et «profondément décevant», poursuit Nick Cave. «Pendant un moment, ce sera peut-être difficile d’écouter un» de ses disques mais «d’une certaine manière je donne plus de valeur à ce qu’il produit» qu’à ses idées et son personnage, admet-il.

(AFP)

Ton opinion