Athletissima: Kariem Hussein se voit enflammer la Pontaise

Actualisé

AthletissimaKariem Hussein se voit enflammer la Pontaise

Le champion d'Europe du 400m haies aura de la concurrence le 9 juillet à Lausanne, mais veut s'en servir pour réaliser un temps de référence. Interview.

par
tim
Le Thurgovien se frottera aux cadors de la discipline le 9 juillet.

Le Thurgovien se frottera aux cadors de la discipline le 9 juillet.

Kariem Hussein sourit à l'évocation du nom de ses concurrents le 9 juillet à Athletissima. Oui, les Américains Bershawn Jackson, Johnny Dutch et Michael Tinsley, qui détiennent dans cet ordre les meilleurs chronos 2015, seront sous là, sur la piste ultra-rapide de la Pontaise.

Le champion d'Europe 2015, qui aura le privilège de pouvoir choisir son couloir, ne partira pas favori, c'est sûr. Mais le Thurgovien de 26 ans entend bien profiter de l'émulation pour signer un temps de référence, lui dont le record personnel est fixé à 48'47'' depuis septembre 2014. Interview.

Kariem, quel temps pensez-vous pouvoir réaliser devant le public lausannois?

48 et quelque chose... J'aimerais passer sous les 49 secondes, c'est sûr.

Ce serait déjà une belle performance, non? Vous restez sur un vilain 49'96'' en Crète...

Oui, mais j'ai été grippé. On a fait exprès de ne pas communiquer là-dessus et aujourd'hui je vais mieux. J'ai vraiment été diminué, mais je me sens bien, prêt à courir vite.

Athletissima, c'est spécial pour vous? Vous êtes venu exprès depuis Zurich aujourd'hui pour assister à la conférence de presse!

C'est un endroit à part, émotionnellement très fort. Il y a deux meetings de haut niveau en Suisse et c'est important pour moi de courir ici.

Qu'a changé le titre de champion d'Europe, obtenu il y a une année à Zurich?

Sportivement, rien. Après, c'est sûr que ça m'apporte de la confiance, des certitudes... Et c'est plutôt cool d'être champion d'Europe!

Du 22 au 30 août auront lieu les Mondiaux de Pékin. Quel y sera votre objectif?

Participer à la finale. C'est vraiment le but après lequel je cours.

Pas mieux?

Une fois que vous êtes en finale, tout peut se passer (sourire)...

Ici, vous allez pouvoir choisir votre couloir, ce qui ne sera évidemment pas le cas dans les séries qualificatives aux Mondiaux. Suivant le tirage au sort, vous pourrez vous retrouver sur le 1 ou le 8... Cela peut-t-il avoir une incidence négative?

Oh... Non, sincèrement pas. C'est la même chose pour tout le monde, de toute façon.

Ton opinion