Actualisé

Affaire de proxénétismeKarim Benzema prochainement entendu

Après Franck Ribéry et Sidney Govou, l'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, va être prochainement entendu par les enquêteurs.

Karim Benzema aurait eu une relation avec une prostituée mineure.

Karim Benzema aurait eu une relation avec une prostituée mineure.

Une prostituée a affirmé durant son audition avoir eu une relation avec le joueur français quand elle avait 16 ans, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

La date d'audition de Benzema n'a pas été précisée. Aucun autre joueur ne devrait être entendu par les enquêteurs, selon une source proche du dossier.

Ribéry dans de sales draps

La jeune femme a indiqué devant les policiers de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP) avoir eu une relation avec Ribéry au printemps 2009 alors qu'elle avait 17 ans et en lui faisant croire qu'elle était majeure, selon cette source, confirmant une information sur le site internet du Monde (lemonde.fr).

La star du Bayern Munich, opposé mercredi à l'Olympique lyonnais en demi-finale aller de la Ligue des champions, a reconnu devant les enquêteurs avoir eu une relation avec elle, lui avoir payé un voyage et un séjour en Bavière mais a nié lui avoir versé une somme de 2000 euros, selon cette même source.

A 16 ans avec Benzema

Elle a également affirmé devant les policiers avoir eu une relation avec Benzema courant 2008, alors qu'elle avait 16 ans, selon cette source. «D'éventuelles suites pénales dans une affaire comme celle-ci tient à la connaissance ou la conscience qu'a le client de la minorité de sa relation», a-t-on précisé de source judiciaire. Les enquêteurs devront donc déterminer si les clients savaient que la prostituée était mineure au moment des faits.

Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de trois ans de prison et de 45.000 euros d'amende.

Govou également concerné

Cette jeune femme a par ailleurs indiqué avoir eu une relation tarifée avec Sidney Govou en mars 2010, alors qu'elle était majeure. Il se serait étonné quand elle lui aurait demandé plusieurs centaines d'euros après leur relation, a-t-elle rapporté devant les policiers.

«Mon client tient à affirmer qu'il n'est lié ni de près ni de loin à un quelconque réseau de proxénétisme», avait déclaré dimanche l'avocat du joueur lyonnais, Me Thierry Braillard.

Trois personnes, dont le gérant du Zaman Café (VIIIe arrondissement), le bar parisien au centre de cette enquête pour proxénétisme, sont en détention provisoire dans le cadre de cette affaire.

Lui aussi mis en examen, un serveur âgé de 23 ans, frère du gérant, a pour sa part été remis en liberté sous contrôle judiciaire mardi par un juge des libertés et de la détention (JLD), selon une source judiciaire. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!