Dior: Karl Lagerfeld «furieux» contre Galliano
Actualisé

DiorKarl Lagerfeld «furieux» contre Galliano

Le couturier allemand a rompu le silence observé par le milieu de la mode dans l'affaire Galliano, se disant «furieux» contre son confrère britannique poursuivi pour injure raciale.

John Galliano, directeur artistique de la maison Dior, interpellé à Paris en état d'ébriété, est poursuivi pour injures raciales et antisémites. Il nie les faits et a porté porté plainte pour diffamation. Il a toutefois présenté ses excuses mercredi.

Il fait depuis mardi l'objet d'une procédure de licenciement de Dior.

«Je suis furieux, si vous voulez le savoir, furieux que cela ait pu arriver», a déclaré M. Lagerfeld au quotidien américain.

«La question aujourd'hui n'est même plus de savoir ce qu'il a vraiment dit. L'image a fait le tour du monde, c'est une image affreuse de la mode qui laisserait penser que les couturiers et l'ensemble de la mode ressemblent à ça», a-t-il ajouté.

Dans le monde des affaires, «surtout à l'heure d'internet, on doit être encore plus prudent, en particulier quand on est une figure publique. On ne peut pas aller dans la rue ivre, il y a des choses qu'on ne peut pas faire», a souligné Karl Lagerfeld, directeur artistique notamment de la maison de couture Chanel.

«Je suis furieux contre lui en raison du tort qu'il fait (au groupe) LVMH et à Bernard Arnault», propriétaire de Dior, a encore dit le couturier.

Plusieurs couturiers, interrogés par l'AFP, n'ont pas souhaité réagir publiquement à l'affaire Galliano. En coulisses de son défilé mercredi, le Belge Dries Van Noten a simplement déclaré à l'AFP: «Je trouve ça très triste et j'espère qu'il va s'en sortir». (afp)

Ton opinion