Genève, jeu, 10.3.: Kase, des 216 Krew, fait son come-back sur scène
Actualisé

Genève, jeu, 10.3.Kase, des 216 Krew, fait son come-back sur scène

Absent de la scène musicale helvétique pendant plusieurs années, le rappeur genevois du groupe 216 revient pour le festival Voix de Fête. Concert ce soir au Chat Noir.

«La plume et le fer», son premier album autoproduit, sur lequel il travaille depuis deux ans, est terminé... mais pas encore dans les bacs: «J'ai voulu le gérer de A à Z. Je suis compositeur, écrivain, rappeur et producteur. C'est pour ça que j'ai mis du temps à le réaliser. J'ai appris à composer du son.» Le titre est symbolique: «On se sert de notre art pour mener notre combat contre ce qui nous déplaît dans ce monde.»

Son projet: sortir un millier d'exemplaires d'ici la fin de l'année. Pour l'instant, sa priorité, c'est la scène.Accompagné de ses acolytes, les MC JP et RV, et DJ Lil'George, il ne conçoit pas de faire des concerts seul.

Nostalgique du hip-hop des années 1990, Kase, 27 ans, a perdu ses repères face à la nouvelle génération rap. Même s'il y a de bons chanteurs, l'engouement des débuts a disparu.

A travers ses chansons, un combat: «Rendons au hip-hop son authenticité et ses valeurs au-delà du commerce et de la récupération dont il est victime.»Technicien du son, Kase vit de son métier. Le rap reste sa passion depuis douze ans déjà.

Sabrine Gillièron

Ton opinion