Royaume-Uni: Kate et William: ras-le-bol des paparazzis
Actualisé

Royaume-UniKate et William: ras-le-bol des paparazzis

Kensington Palace a écrit une lettre à l'attention des photographes, expliquant qu'une «ligne avait été dépassée».

par
mja
1 / 98
Le 2 mai 2019, la princesse Charlotte fête ses 4 ans. À la veille de son anniversaire, ses parents ont partagé trois nouvelles photos d'elle.

Le 2 mai 2019, la princesse Charlotte fête ses 4 ans. À la veille de son anniversaire, ses parents ont partagé trois nouvelles photos d'elle.

AP/Duchess of Cambridge
Les clichés ont été pris par sa maman, la duchesse de Cambridge.

Les clichés ont été pris par sa maman, la duchesse de Cambridge.

AP/Duchess of Cambridge
Les fans de la famille royale ont été frappés par la ressemblance entre la fillette et son père, le prince William.

Les fans de la famille royale ont été frappés par la ressemblance entre la fillette et son père, le prince William.

AP/Duchess of Cambridge

Quelle meilleure cible que la famille royale pour les paparazzis? Les photographes sont en effet nombreux à suivre les moindres faits et gestes de William, Kate, George et Charlotte, afin d'obtenir un joli cliché à vendre à la presse.

Sauf que voilà: la petite famille n'en peut plus. Kensington Palace a écrit une lettre pour expliquer à quel point le comportement des photographes étaient devenu insupportable. Dans cette missive, le couple royal remercie d'abord les médias qui ont pris la décision de ne pas publier des photos non autorisées des enfants. Il fustige en revanche les photographes qui ont recours à des méthodes extrêmes pour faire une photo.

«Une ligne a été dépassée» est-il écrit. La lettre explique aussi que les paparazzis pourchassent la famille royale en voiture, se cachent dans des buissons, utilisent d'autres enfants pour attirer George dans le champ de vision, et mettent les habitations voisines de celle de la famille de Kate sous surveillance constante.

Caché dans le coffre

Dernier incident évoqué et qui remonte à il y a une semaine: un photographe qui avait loué une voiture et l'avait parquée près d'un terrain de jeu pour enfants. Il y avait mis des draps pour se cacher, avait fait un stock de nourriture et de boissons pour rester le plus longtemps possible sans sortir. La police l'a retrouvé allongé dans le coffre de la voiture en train d'essayer de prendre des photos à travers une petite ouverture.

La lettre précise par ailleurs que Kate et William ne veulent pas éduquer leurs enfants dans la peur d'être constamment surveillés. «Il n'est pas toujours possible de savoir rapidement si la personne qui espionne est un simple photographe ou quelqu'un de mal intentionné». Kensington Palace assure que les photographes auront toujours l'occasion dans le futur de prendre des clichés officiels du prince et de la princesse.

Ton opinion