Ski alpin - Lake Louise: Kaufmann-Abderhalden sur le podium
Actualisé

Ski alpin - Lake LouiseKaufmann-Abderhalden sur le podium

Sur une piste qui convient parfaitement à son gabarit puissant, la St-Galloise s'est classée au 2e rang de la descente, seulement battue par l'intouchable allemande Maria Höfl-Riesch.

La skieuse du Toggenburg n'avait plus connu l'honneur d'un podium depuis exactement une année, quand elle s'était classée au 3e rang sur ce même tracé canadien. Sur une piste où la glisse tient un rôle prépondérant, l'autre spécialiste suisse du genre, Nadja Jnglin-Kamer, s'est également illustrée avec sa 5e place. Toutefois, contrairement à sa coéquipière, la Schwytzoise n'est pas parvenue à limiter la casse dans les rares parties techniques, ce qui lui a coûté le podium.

De son côté, Lara Gut n'y arrive toujours pas à Lake Louise. Peu avantagée avec son petit gabarit, la Tessinoise a dû se contenter de la 10e place, ne parvenant pas non plus à battre son meilleur résultat en descente dans l'Alberta (8e). La skieuse de Comano, qui a conservé la tête au classement général de la Coupe du monde, bénéficiera d'une nouvelle chance lors de la seconde descente de samedi.

Disputée dans des conditions polaires avec des températures descendant sous les - 30 degrés, la première descente de Lake Louise a aussi été marquée par le come-back de Lindsey Vonn, dix mois après son crash aux Mondiaux de Schladming et 19 jours après une rechute à l'entraînement (déchirure partielle ligament croisé). Malgré son amour de la piste canadienne (14 victoires), l'Américaine n'a, logiquement, pas pu rivaliser avec les meilleures. En manque cruel de compétition, elle a échoué hors du top 30.

Lindsey Vonn en convalescence, la victoire ne pouvait que revenir à Maria Höfl-Riesch, la seule qui avait pu battre l'Américaine à Lake Louise en descente depuis 2006. Impériale de haut en bas et victorieuse pour la 25e fois de sa carrière en Coupe du monde, la skieuse de Garmisch a devancé Marianne Kaufmann-Abderhalden de 0''70 et toutes ses autres rivales de plus d'une seconde. Autant dire qu'il ne faut pas chercher bien loin la grande favorite pour la deuxième descente de samedi. (si)

Ton opinion