Actualisé 25.02.2020 à 09:00

Basket - NBAKawhi Leonard a été entendu

D'ordinaire avare en parole, l'ailier avait enjoint ses partenaires des Clippers à «se remettre à bien jouer». C'est chose faite.

Kawhi Leonard a montré l'exemple, inscrivant 14 de ses 25 points au cours du seul premier quart-temps.

Kawhi Leonard a montré l'exemple, inscrivant 14 de ses 25 points au cours du seul premier quart-temps.

Keystone

Les Bucks matent Beal

Phénomène de décompression? Première équipe qualifiée pour les play-off, de surcroît le plus précocement de l'histoire en 56 matches de saison régulière (deux de moins que les Warriors de 2016 et 2017), Milwaukee a souffert mille maux pour s'imposer à Washington après prolongation (137-134). La faute à Bradley Beal. Au lendemain de ses 53 points inscrits lors du revers à Chicago, il en a réussi 55, battant encore son record personnel. Il est le premier à réussir un «back-to-back» à au moins 50 points depuis... Kobe Bryant en 2007. Le meneur des Wizards a été surtout magique au 4e quart-temps, ses 22 points ayant obligé les Bucks à jouer cinq minutes supplémentaires, au cours desquelles ses 7 points ont toutefois été insuffisants pour créer l'exploit. Car face à lui, Khris Middleton a réussi 9 de ses 40 points dans la prolongation, prenant le relais de Giannis Antetokounmpo, sorti prématurément pour 6 fautes. Une preuve supplémentaire des ressources des Bucks.

Le réveil des Clippers

Mécontent de la troisième défaite consécutive concédée dimanche contre Sacramento, Kawhi Leonard, d'ordinaire avare en parole, avait enjoint ses partenaires à «se remettre à bien jouer». C'est chose faite et Memphis en a fait les frais (124-97). En leader, l'ailier a montré l'exemple, inscrivant 14 de ses 25 points au cours du seul premier quart-temps remporté 40-14 face à des Grizzlies qui ont revêtu pour l'occasion le maillot vintage de Vancouver, leur ville originelle. Cela ne leur pas vraiment porté bonheur. Volontaires et appliqués, les Clippers ont conservé leurs trente points d'avance grâce aussi à Montrezl Harrell (22 pts, à 9/11), rassurant quelque peu leurs fans, pour se maintenir à la 3e place à l'Ouest.

Record pour Embiid

En l'absence de Ben Simmons, touché au dos, Joel Embiid a été le grand artisan de la victoire de Philly en inscrivant 49 points, son record personnel, assortis de 14 rebonds lors de la victoire Atlanta (129-112). De leur côté, les Rockets ont pu compter sur James Harden, prolifique (37 pts, dont 30 en première période, 9 passes) et adroit (14/25 aux tirs), pour engranger une 4e victoire d'affilée contre New York (123-112). Aligné 10'23, Thabo Sefolosha a cueilli 3 rebonds, délivré une passe décisive et raté son seul tir à 3 points tentés. Houston est 4e à l'Ouest.

AFP/Sport-Center

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!