Kenya la police interdit une nouvelle fois un rassemblement de M. Odinga
Actualisé

Kenya la police interdit une nouvelle fois un rassemblement de M. Odinga

Nairobi - La police kényane a interdit pour raisons de sécurité une «marche pacifique» prévue jeudi à l'appel du chef de l'opposition Raila Odinga.

Celui-ci conteste sa défaite à l'élection présidentielle du 27 décembre.

«Nous avons refusé d'accorder l'autorisation du rassemblement en raison de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays», a déclaré un haut responsable de la police sous couvert de l'anonymat.

«Avant les élections générales, le chef de la police avait annoncé que le gouvernement n'autoriserait aucun rassemblement public après le scrutin. Cette décision est toujours en vigueur et nous l'appliquerons jusqu'à ce que la situation sécuritaire actuelle retourne à la normale», a pour sa part déclaré le porte- parole du gouvernement Alfred Mutua dans un communiqué.

M. Odinga, qui rejette la réélection du président Mwai Kibaki, avait appelé lundi les Kényans à une «action de masse pacifique» dans le plus grand parc du centre-ville de Nairobi. Cette manifestation avait été déclarée illégale par les autorités.

Au moins 259 personnes ont été tuées au Kenya depuis le 27 décembre dans les violences qui ont accompagné la réélection contestée du président Kibaki.

(ats)

Ton opinion