Actualisé 30.06.2008 à 20:02

Kerviel, l'homme qui a fait vaciller le monde de la finance

Un livre fait la lumière sur Jérôme Kerviel, responsable des pertes colossales de la banque Société Générale.

Le 24 janvier 2008, le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société Générale: la banque française révèle avoir été victime d'une fraude massive d'un montant de 8 milliards de francs, auxquels s'ajoutent les pertes liées à la crise des subprime, soit un total de près de 11 milliards de francs. A ce jour, ces pertes sont attribuées à la «folie» d'un seul homme, Jérôme Kerviel, un trader de 31 ans.

Enquêtant sur cette affaire, Mélanie Delattre et Emmanuel Lévy offrent un décryptage du capitalisme financier. Et bien sûr ils se penchent de plus près sur Jérôme Kerviel, celui qui subit la vindicte populaire et qui a fait vaciller un colosse comme la Société Générale en sept jours...

(ppe)

«L’homme qui valait 5 milliards», M. Delattre, E. Lévy, Ed. First.

«L’homme qui valait 5 milliards», M. Delattre, E. Lévy, Ed. First.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!