Basketball - Kevin Durant veut promouvoir le cannabis
Publié

BasketballKevin Durant veut promouvoir le cannabis

La superstar de Brooklyn s’est associée avec le site Weedmaps afin de déstigmatiser la marijuana dans le milieu du sport professionnel.

par
Sport-Center
Kevin Durant a remporté la médaille d’or avec les États-Unis aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Kevin Durant a remporté la médaille d’or avec les États-Unis aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

AFP

Kevin Durant est sur tous les fronts en ce moment. Au sortir d’un long exercice 2021-2022, où il a enchaîné saison régulière et play-off NBA, suivis des Jeux olympiques avec les États-Unis, la superstar de 32 ans est apparue dernièrement dans l’actualité pour un sujet annexe au basket: le cannabis.

«KD» ou plutôt «Thirty Five Ventures», société dont il est le cofondateur, vient de conclure un partenariat avec Weedmaps, une plateforme de commerce électronique autour de la marijuana. Cette collaboration prévoit une série de contenus originaux à partir de l’année prochaine, notamment des podcasts et vidéos. L’objectif: briser les stéréotypes négatifs autour du cannabis et examiner les bienfaits pour les sportifs de haut niveau en matière de récupération et de bien-être.

«Dans le monde du sport, c'était une sorte de secret que les joueurs consommaient du cannabis et ce pendant qu’ils jouaient activement, indique Durant au cours d’un podcast. Maintenant, on entend de plus en plus parler du cannabis dans la Ligue.» Et de poursuivre, dans la même veine: «Il faudra beaucoup de temps pour que les athlètes acceptent de parler de leur consommation personnelle de cannabis et de ce qu’ils pensent du cannabis en général. Mais je pense que le dialogue est beaucoup plus ouvert qu’avant, surtout qu’à l’époque où j’ai commencé à jouer dans la Ligue.»

De retour à la Une de l’actualité à la suite de la suspension de la sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson juste avant les Jeux olympiques pour un contrôle positif au cannabis, le sujet reste sensible dans le sport professionnel.

En avril 2018, Thabo Sefolosha s’était fait suspendre 5 matches par la NBA pour avoir consommé de l’herbe. Le Vaudois évoluait alors au Utah Jazz. Il est à ce jour le dernier joueur à avoir été épinglé pour cette raison.

Depuis lors, la Ligue nord-américaine s’est assouplie. Lors de la bulle d’Orlando, à l’été 2020, elle a décidé de ne plus pratiquer de tests inopinés ciblant le cannabis, préférant se concentrer sur d’autres substances. La pratique a été étendue à la saison dernière.

Kevin Durant contribuera-t-il à faire sauter un nouveau verrou?

Ton opinion

17 commentaires