Kevin Spacey: «Ma vie va de l’avant, je ne me suis jamais caché»

Publié

#MeTooKevin Spacey: «Ma vie va de l’avant, je ne me suis jamais caché»

L’acteur américain, poursuivi pour agressions sexuelles au Royaume-Uni, a reçu un prix de cinéma à Turin, en Italie. Il a évoqué les accusations dont il fait l’objet et qu’il réfute.

Kevin Spacey s’est vu remettre «L’étoile» de la Mole Antonelliana, une récompense décernée par cette institution de Turin qui l’avait invité à diriger une master class.

Kevin Spacey s’est vu remettre «L’étoile» de la Mole Antonelliana, une récompense décernée par cette institution de Turin qui l’avait invité à diriger une master class.

REUTERS

L’acteur américain Kevin Spacey, accusé d’agressions sexuelles au Royaume-Uni, a reçu un prix cinématographique en Italie, a-t-on appris mardi. Le comédien a reçu «L’étoile» de la Mole Antonelliana, une récompense décernée par cette institution de Turin (nord) qui abrite le Musée national du cinéma et avait invité l’acteur à diriger une master class, indique un communiqué de ce musée.

Ce prix lui a été attribué «en signe de reconnaissance pour avoir apporté avec ses films une contribution esthétique et d’auteur au développement de l’art dramatique», précise le communiqué. La distinction lui a été remise lundi soir par Vittorio Sgarbi, vice-ministre de la Culture.

«Ma vie va de l’avant. Je ne me suis jamais caché, je n’ai pas vécu dans une grotte. Je suis allé au restaurant, j’ai vu des amis, j’ai rencontré des personnes qui m’ont défendu et soutenu», a confié l’acteur devant la presse italienne lors de son séjour turinois. Kevin Spacey avait plaidé vendredi non coupable de sept nouvelles charges d’agressions sexuelles au Royaume-Uni, quelques mois après avoir déjà nié d’autres accusations similaires.

Procès prévu en juin

Le comédien deux fois oscarisé (pour «American Beauty» et «Usual Suspects») est déjà poursuivi pour quatre agressions sexuelles sur trois hommes entre mars 2005 et avril 2013, lorsqu’il était directeur du théâtre londonien Old Vic. Au total, il doit désormais répondre de 12 charges liées à des accusations d’agressions sexuelles sur quatre hommes entre 2001 et 2013.

Le procès de l’acteur, prévu en juin prochain au Royaume-Uni et qui doit durer un mois, traitera de l’ensemble de ces affaires. Une audience de procédure est prévue le 5 avril.

(AFP)

Ton opinion