Népal: KFC et Pizza Hut ferment leurs restos après une rixe
Actualisé

NépalKFC et Pizza Hut ferment leurs restos après une rixe

Les quatre restaurants KFC et Pizza Hut du Népal ont fermé leurs portes pour une durée indéterminée à la suite d'un différend sur le temps de travail, conséquence des récents séismes.

1 / 125
06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

AP/Manish Swarup
23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

Navesh Chitrakar
11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

AP/Niranjan Shrestha

Le groupe gérant ces franchises, Devyani International, a indiqué lundi que les restaurants avaient fermé le 13 mai après une bagarre qui aurait éclaté entre salariés et managers. «Nous avons fermé pour une durée indéterminée», a dit Rohit Kohli, le directeur du groupe basé à Katmandou.

Selon le responsable, un syndicat local a demandé à ses adhérents de cesser le travail à 18h00 pour leur permettre de pouvoir réparer leurs logements détruits et d'aider leurs proches.

Plus de 8700 personnes ont été tuées dans le double séisme qui a touché le Népal les 25 avril et 12 mai, détruisant près d'un demi-million de logements.

Kohli a accusé les membres du syndicat d'avoir attaqué le personnel ayant accepté de travailler le soir, comme le demandent les restaurants. «Nous ne pouvons fonctionner dans un tel environnement», a dit Kohli. «Nous avons des problèmes de main-d'oeuvre depuis cinq ans qui dépassent désormais notre niveau de tolérance».

«Laissez-nous travailler»

Un responsable syndical, Sita Ram BK, a réagi: «Nombre d'entre nous ont perdu logements et membres de nos familles». «On ne peut nous forcer à travailler comme si rien ne s'était passé». «Nous avons entendu des rumeurs de fermeture, mais ils ne nous ont rien dit. Nous voulons qu'ils ouvrent les restaurants et nous laissent travailler».

KFC et Pizza Hut, les seules chaînes internationales de restauration rapide du pays, ont ouvert leurs premiers restaurants au Népal en 2010, attirant une foule nombreuse voulant essayer leur offre.

Leur arrivée avait été considérée comme le signe d'une amélioration de l'environnement économique pour les groupes étrangers dans un pays ravagé par la guerre civile entre 1996 et 2006, date à laquelle les rebelles maoïstes ont conclu un accord de paix avec le gouvernement. (ats)

Ton opinion