Libye: Khamis Kadhafi de nouveau annoncé mort
Actualisé

LibyeKhamis Kadhafi de nouveau annoncé mort

D'après les rebelles, Khamis, le plus jeune fils de Mouammar Kadhafi, déjà annoncé mort par deux fois ces derniers mois, aurait été tué et enterré au sud-est de Tripoli.

Khamis est le plus jeune fils Kadhafi.

Khamis est le plus jeune fils Kadhafi.

Un des fils de Mouammar Kadhafi, Khamis, dont la mort a été annoncée à plusieurs reprises depuis le début du conflit sans jamais être confirmée, a été tué à environ 80 km au sud-est de Tripoli et enterré, a déclaré lundi à l'AFP le gouvernement rebelle.

«Un des leaders rebelles m'a confirmé que Khamis avait été tué quelque part près de Tarhouna, à environ 80 km au sud de Tripoli», a dit le ministre de la Justice Mohamed Allegi. «Il a peut-être été tué durant une bataille. Le leader rebelle m'a dit qu'il avait été enterré», a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouvernement Mahmoud Chammam a confirmé cette information. «Khamis a été tué, un leader de la révolution de cette région me l'a dit. (...) Je n'ai pas vu les photographies du corps mais ce leader me l'a dit et je le crois», a-t-il déclaré lors d'un point-presse précisant qu'il avait été tué entre Tarhouna et Zliten (est).

Accrochage avec des pro-Kadhafi

Les rebelles avaient indiqué dimanche que Khamis Kadhafi pourrait avoir été tué samedi lors d'un accrochage avec des pro-Kadhafi. Samedi, une brigade de combattants rebelles dans la ville de Tarhouna, à 80 km au sud-est de Tripoli, «a intercepté un convoi militaire, dans lequel avaient pris place plusieurs véhicules de marque Mercedes», avait indiqué le porte-parole militaire de la rébellion à Benghazi (est).

«Alors que nos combattants tentaient de bloquer le passage de ce convoi, ils ont été violemment pris à partie et se sont fait tirer dessus», avait-t-il expliqué. «La brigade de Tarhouna a riposté, deux véhicules du convoi ont été touchés, ils ont pris feu, leurs occupants ont été tués et carbonisés», avait-t-il précisé.

«Nous avons constaté une forte résistance (de la part des pro-Kadhafi) pour tenter de protéger ces deux voitures et c'est d'ailleurs pourquoi elles ont été totalement détruites et incendiées avec leurs occupants dans les échanges de tirs», avait-il souligné.

Déjà annoncé mort

«Il est très difficile d'identifier les corps carbonisés, mais les soldats capturés sur place nous ont déclaré appartenir à la garde rapprochée de Khamis» Kadhafi, a-t-il ajouté. «Pour le moment, nous ne sommes pas en mesure d'identifier ces occupants avec certitude», avait-il ajouté.

Plus jeune fils du leader, âgé de 28 ans, Khamis Kadhafi commandait l'une des brigades réputées les plus efficaces des forces fidèles à l'ex-dirigeant libyen.

Début août, les rebelles avaient annoncé sa mort dans un raid mené par l'Otan sur la ville de Zliten, à 150 km à l'est de Tripoli. L'information avait été immédiatement démentie par le régime, qui avait diffusé par la suite sur la télévision d'Etat des images de Khamis visitant des blessés dans un hôpital.

Fin mars déjà, des rumeurs avaient circulé, selon lesquelles Khamis aurait été tué par une frappe aérienne de la coalition. Il était également réapparu peu après à la télévision.

(afp)

Ton opinion