Corée du Nord : Kim Jong-un prend la tête de l'armée
Actualisé

Corée du Nord Kim Jong-un prend la tête de l'armée

Kim Jong-un, le dirigeant coréen, a été nommé «Maréchal» de l'armée. Il devient ainsi le chef des armées nord-coréennes.

Kim Jong-Un, a reçu le titre de «Maréchal» de l'armée.

Kim Jong-Un, a reçu le titre de «Maréchal» de l'armée.

Le jeune dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong-un, a reçu le titre de «Maréchal» de l'armée, a annoncé mercredi l'agence officielle KCNA, qui relaie les annonces du régime communiste de Pyongyang. Son père, Kim Jong-il, auquel il a succédé à sa mort en décembre 2011, avait lui aussi reçu ce titre.

Cette annonce montre donc que le jeune homme, âgé de moins de 30 ans, consolide son pouvoir, après que le chef de la très puissante armée a été démis de ses fonctions, dimanche.

Lundi, Pyongyang avait surpris en annonçant que Ri Yong-ho, considéré comme une des figures clés du régime, avait été démis de toutes ses fonctions, dont celle de chef des armées, «pour raison de santé», un prétexte selon les analystes.

Contrôle

Cette annonce publique inhabituelle, de la part d'un des pays les plus secrets et les plus reclus de la planète, signalait, selon les experts, que Kim Jong-un renforçait son contrôle sur les militaires.

L'armée nord-coréenne, forte de 1,2 million de soldats - ce qui en fait la 4e armée du monde en termes d'effectifs -, avait vu son pouvoir s'accroître considérablement sous le père de Kim Jong-il et la doctrine du «Songun» («l'armée d'abord»).

(ats)

Ton opinion