Corée du Nord: Kim passait incognito avec son passeport brésilien

Actualisé

Corée du NordKim passait incognito avec son passeport brésilien

Le leader nord coréen et son père Kim Jong-il utilisaient des passeports brésiliens pour se rendre en Occident dans les années 1990. Ce qui laisse penser qu'ils se ménageaient des chances de fuite au cas où la situation devenait tendue à Pyongyang.

par
atk

Kim Jong-un et son défunt père Kim Jong-il avaient obtenu des passeports brésiliens et des faux noms dans les années 1990 pour pouvoir voyager dans les pays occidentaux. L'agence «Reuters» a diffusé des copies des documents d'identité officiels qui portent les deux le timbre de l'ambassade du Brésil à Prague. Sur le passeport du leader nord-coréen actuel, émis le 26 février 1996, Kim Jong-un s'est transformé en Josef Pwag, un citoyen brésilien né le 1e février 1983. Kim Jong-il est lui un certain Ijong Tchoi, né en 1940 à Sao Paulo.

«Ils ont utilisé ces passeports brésiliens pour tenter d'obtenir des visas», a expliqué une source à l'agence de presse. «Cela montre la volonté de circuler et laisse penser que la famille voulait se ménager des possibilités de fuite». D'après d'autres informations provenant de services de sécurité d'Europe de l'ouest, les faux noms ont servi à demander un visa à au moins un pays occidental. Mais on ignore s'il a été accordé. Une enquête est actuellement en cours par le ministère des Affaires étrangères brésilien.

Disneyland visité en 1991

Le journal japonais Yomiuri révélait en 2011 que l'actuel leader nord-coréen s'était rendu au parc Disneyland de Tokyo en 1991. Le dictateur alors âgé de sept ans était accompagné par son grand-frère Kim Jong-chul et s'était fait passer pour un touriste brésilien. Mais les faits étaient survenus bien avant la date d'émission des deux passeports dont il est actuellement question.

Ton opinion