Actualisé 07.11.2008 à 08:57

RDC

Kinshasa dénonce des «tueries» dans l'est du pays

La présidence de la République démocratique du Congo (RDC) a accusé vendredi les rebelles du général déchu Laurent Nkunda de «tueries» dans l'est du pays.

Elle a également dénoncé la passivité de la Mission de l'ONU en RDC (MONUC).

«Il y a des tueries de commises et apparemment la MONUC n'a rien fait», a accusé le porte-parole du président congolais Laurent Kabila, Kudura Kasongo. Il s'exprimait devant la presse à Nairobi avant le début d'un sommet sur le conflit.

Le porte-parole a également une nouvelle fois accusé le Rwanda d'être impliqué dans le conflit dans le Kivu. «Il faut que le Rwanda cesse d'intervenir dans le problème congolais. Le Rwanda est impliqué dans les violences actuelles», a-t-il affirmé.

Des combats impliquant la rébellion de Nkunda et l'armée congolaise ont repris fin août dans la province du Nord-Kivu, frontalière du Rwanda. Kinshasa accuse Kigali de la soutenir, ce que le Rwanda dément.

Un sommet international sur les moyens de régler le conflit dans le Kivu qui menace de provoquer un désastre humanitaire est prévu aujourd'hui à Nairobi en présence du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et des présidents congolais et rwandais, Paul Kagame.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!