Publié

E-sport Kinstaar fait son retour sur «Fortnite» à la surprise générale

Le joueur fribourgeois a annoncé sur Twitter reprendre la compétition sur le battle royale d’Epic Games, trois mois après avoir fait ses adieux «définitifs» au jeu. Ce week-end, il a disputé un premier tournoi.

par
Loïc Gebhard
Le Fribourgeois Kinstaar semble avoir mis un terme à sa retraite sur le battle royale d’Epic Games. 

Le Fribourgeois Kinstaar semble avoir mis un terme à sa retraite sur le battle royale d’Epic Games.

Solary 

Coup de théâtre pour les fans du joueur Fribourgeois Kinstaar: trois mois après avoir officialisé son retrait «définitif» de la scène compétitive de «Fortnite», le membre de Solary vient d’annoncer son retour sur le jeu. Et de joindre la parole aux actes, en prouvant que le niveau était toujours là.

«Ça annonce que du bon pour la suite»

Dans un message posté sur Twitter jeudi passé, le Suisse de 20 ans a ainsi déclaré qu’il compte reprendre le battle royale d’Epic Games «à 200%». Pour accompagner ses propos, il a posté une photo de son personnage aux côtés de ceux du Genevois Airwaks et du Neuchâtelois Vato. Les trois Romands ont par ailleurs participé à la Razer Invitational Cup ce week-end, terminant à une très belle 6e place dans cette compétition remportée par le trio du Français Andilex.

«Dommage , mais ça annonce que du bon pour la suite», a réagi le Fribourgeois à l’issue du tournoi. De son côté, Airwaks a déclaré «sentir la progression» avec Kinstaar et Vato, tout en soulignant «l’ambiance super motivante». Les spectateurs auront-ils le plaisir de suivre une équipe de choc 100% romande lors des prochaines Fortnite Champion Series en trio, qui débutent le 4 février? Si les trois joueurs n’ont pour l’instant pas officiellement confirmé la chose, tout semble actuellement pointer dans cette direction.

Déçu par le jeu et la communauté

En octobre de l’année dernière, Kinstaar, Duong Huynh de son vrai nom, avait évoqué le comportement «toxique» des joueurs, les commentaires racistes ainsi que le harcèlement sur les réseaux sociaux pour justifier son arrêt de «Fortnite». Le Fribourgeois avait également subi en septembre 2020 une violente agression à Tours.

Depuis lors , Kinstaar s’était recentré sur la chaîne principale de sa structure Solary, en diffusant notamment ses parties sur le jeu de tir «Valorant» ou «Among Us». Il a également pris le temps de faire des vidéos à destination de ses abonnés, dans lesquelles il partage sa passion pour la musculation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!