Allemagne: Klasnic va faire témoigner ses anciens coéquipiers
Actualisé

AllemagneKlasnic va faire témoigner ses anciens coéquipiers

L'international croate Ivan Klasnic va faire citer à comparaître comme témoins 64 joueurs et membres de l'encadrement du Werder Brême, dont Miroslav Klose et Torsten Frings dans l'affaire qui l'oppose à l'encadrement médical du club, rapporte le magazine allemand Der Spiegel.

Klasnic qui évolue depuis cet été à Nantes (1re div. française), veut ainsi étayer ses accusations sur les pratiques des médecins de son ancien club qui ont, selon lui, sous-évalué la gravité de ses problèmes rénaux.

L'attaquant qui a repris sa carrière après une transplantation rénale en 2007, accuse notamment les médecins de distribuer facilement et sans examen des anti-douleurs, ce qui, dans son cas, a contribué à aggraver ses problèmes.

Selon son avocat, Matthias Teichner, «tout joueur qui se manifestait auprès des médecins, recevait un ou deux cachets à prendre avant chaque match».

Klasnic affirme également avoir reçu avant des rencontres du Championnat d'Allemagne des «piqures de vitamines» qui contenaient aussi des anti-douleurs.

Le joueur réclame devant le tribunal de grande instance de Brême une indemnité d'1,1 million d'euros. Le 17 avril, il avait refusé une proposition d'indemnisation à l'amiable de 350 000 euros

Klasnic, 29 ans, avait subi une première greffe de rein en janvier 2007, qui avait échoué. La seconde, réalisée en mars de la même année, avait réussi et, après une longue convalescence, lui avait permis de reprendre sa carrière et de disputer l'Euro-2008.

Sous contrat avec le Werder Brême de 2001 à 2008, Klasnic a rejoint le promu Nantes en juillet et a inscrit cinq buts en 26 apparitions en 1re division française.

(afp)

Ton opinion