Actualisé

Mondial 2010Klose dit son admiration pour Villa et Ronaldo

L'Allemand Miroslav Klose a fait part dimanche de son admiration pour l'Espagnol David Villa, meilleur buteur du Mondial qu'il affrontera mercredi.

Miroslav Klose peut entrer dans la légende.

Miroslav Klose peut entrer dans la légende.

«Villa, c'est un joueur extraordinaire. Je l'ai toujours suivi, je suis très content pour lui qu'il rejoigne le FC Barcelone, un club qui lui va comme un gant», a déclaré Klose.

«Il est très habile, aussi bon du gauche que du droit, il a vraiment beaucoup de qualités. C'est un joueur comme Messi et il va falloir que toute l'équipe travaille ensemble pour le museler, car en un-contre-un, cela sera très difficile», a-t-il ajouté.

Villa est avec cinq réalisations le meilleur buteur du Mondial-2010, classement où il devance notamment Klose et son compatriote Thomas Müller, chacun quatre buts.

Samedi contre l'Argentine, Klose (52 buts en 100 sélections) est devenu le deuxième meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde avec 14 buts, à une longueur du Brésilien Ronaldo, qu'il peut rejoindre, voire dépasser, s'il marque en demi-finale et en finale ou dans le match pour la 3e place.

«J'espère que Ronaldo n'a pas peur de moi. On s'était parlé après la finale de la Coupe du monde 2002 (remportée 2 à 0 par le Brésil devant l'Allemagne, NDLR) et à l'époque, je ne pensais pas que je me retrouverais dans cette situation», a reconnu l'attaquant du Bayern Munich.

«Il me reste deux buts à marquer pour le dépasser, c'est fou», a souligné le meilleur buteur du Mondial-2006.

Klose dispute en Afrique du Sud sa troisième phase finale de Coupe du monde: en 2002 et 2006, il avait inscrit à chaque fois cinq buts.

Ballack souffre

L'international allemand Michael Ballack, privé sur blessure du Mondial, a reconnu dimanche qu'il souffrait de devoir suivre depuis les tribunes le superbe parcours de ses coéquipiers qui affrontent l'Espagne mercredi en demi-finale. «Cela me fait mal, j'aurais moi aussi bien aimé être sur le terrain, mais c'est le football», a-t-il déclaré à la chaîne de télévision allemande ZDF.

Victime d'un violent tacle du Ghanéen Kevin-Prince Boateng en finale de la Coupe d'Angleterre, Ballack a déclaré forfait pour ce qui aurait dû être sa troisième phase finale de Coupe du monde. Il a rejoint l'équipe d'Allemagne jeudi en Afrique du Sud.

Le capitaine des vice-champions d'Europe 2008 s'est montré très optimiste dans les chances de cette Nationalmannschaft, qui a balayé l'Argentine samedi en quart de finale (4-0).

«Quand on voit comment cette équipe a battu l'Argentine, elle fait partie des grands favoris pour le titre (...). Je pars du principe qu'on va aller en finale», a-t-il déclaré.

«Il est important que les joueurs gardent les pieds sur terre et ne deviennent pas présomptueux. mais c'est quelque chose que je ne crains pas, car les gars débordent de confiance en eux», a conclu Ballack.

Qui pour Müller?

En seulement sept sélections, l'attaquant Thomas Müller est devenu indispensable à l'équipe d'Allemagne qui va devoir trouver une solution pour faire face à sa suspension en demi-finale du Mondial 2010 contre l'Espagne mercredi à Durban. Méconnu hors d'Allemagne il y a encore quatre semaines, Müller, 20 ans, fait partie des candidats au titre de révélation du tournoi, voire de meilleur joueur avec ses quatre buts, son impressionnant travail de récupération et son culot.

Contre l'Argentine, il a reçu, pour une faute de main, un deuxième carton jaune depuis le début du tournoi, synonyme de suspension automatique pour la demi-finale. Et l'Allemagne du football se demande ce que Joachim Löw va pouvoir sortir de sa botte.

«C'est clair que c'est un mauvais coup pour nous, il a encore montré le danger qu'il représentait devant le but adverse, mais nous avons des joueurs pour le remplacer», a expliqué le sélectionneur.

En Afrique du Sud, à chaque fois que Müller a quitté le terrain entre la 70 et la 80e minute, c'est Piotr Trochowski qui est entré en jeu.

Agé de 26 ans, le milieu offensif d'Hambourg, né en Pologne comme Klose et Podolski, n'est pas un débutant avec ses 34 sélections. Mais s'il excelle dans les dribbles et les changements de rythme, Trochowski, formé au Bayern Munich, n'a pas la présence physique de Müller.

L'autre option consisterait à aligner Toni Kroos, 20 ans, un autre prodige du football allemand, qui a fait deux apparitions depuis le début du Mondial.

Depuis que le Bayern Munich l'a prêté au Bayer Leverkusen pendant 18 mois, Kroos, meilleur joueur du Mondial-2007 des moins de 17 ans, a pris de l'épaisseur et Joachim Löw ne tarit pas d'éloges sur ses qualités techniques et sa vision du jeu.

Quelle que soit la solution choisie par Löw, l'attaquant Miroslav Klose n'est pas inquiet: «On a des joueurs dans ce groupe capables de compenser cette absence et on va le montrer lors de notre prochain match», a-t-il assuré. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!