Europa League: Kneubühler: «Une décision entre gens intelligents»
Actualisé

Europa LeagueKneubühler: «Une décision entre gens intelligents»

Le match amical du 1er août entre Benfica et la Juve (19h) aurait pu poser un problème de protocole en lien avec l'accueil des Norvégiens de Rosenborg jeudi. Le directeur du Servette FC Philippe Kneubühler est satisfait qu'une solution ait été trouvée.

par
J.-Ph Pressl-Wenger
Philipp Kneubuehler (à g.) discute avec Tove Moe Dyrhaug manager de Rosenborg.

Philipp Kneubuehler (à g.) discute avec Tove Moe Dyrhaug manager de Rosenborg.

Le protocole de l'UEFA en vigueur pour l'accueil des équipes en Coupe d'Europe est clair: l'équipe évoluant à l'extérieur a le droit de s'entraîner la veille de la rencontre, à l'heure du match, sur la pelouse où celui-ci aura lieu. Dans le cas du Servette - Rosenborg de jeudi (19h45), il a fallu que les représentants du club norvégien se muent en gentlemen pour éviter une désagréable collision. Les Scandinaves s'entraîneront après la rencontre amicale.

«Rosenborg a été tout simplement exceptionnel durant ces négociations, a tenu à relevé Philippe Kneubühler. Chacune des parties a tenu compte des impératifs des autres pour qu'au final on arrive à une décision entre gens intelligents. Une décision qui ne lèse personne.» Déjà au moment du tirage au sort du 3e tour qualificatif, les représentants des deux clubs s'étaient particulièrement bien entendus, ce qui a ensuite facilité les discussions.

Le club grenat disputera le match aller du 3e tour qualificatif de l'Europa League au Stade de Genève. Les hommes de Joao Alves avaient éliminé les Arméniens de Gandzasar (aller 2-0, retour 1-3) et affrontent Rosenborg. Les Norvégiens s'étaient qualifiés à la dernière seconde du match retour au Kazakhstan, face à Ordabasy Chymkent (2-2; 1-2).

Ton opinion