Actualisé 19.04.2007 à 12:40

Knut menacé de mort?

Qui en veut à Knut? Le zoo de Berlin a reçu par fax une menace de mort contre l'ourson polaire, apparemment victime de sa popularité.

La police penche pour un canular, qui ne devrait pas remettre en cause les apparitions publiques du plantigrade.

Le fax parvenu mercredi au zoo de Berlin annonçait «Knut est mort. Jeudi midi». Les responsables ont aussitôt alerté la police qui a inspecté l'enclos où le petit ours blanc, rejeté par sa mère à la naissance et élevé par les soigneurs du zoo, apparaît chaque jour devant des foules attendries.

Le porte-parole de la police Michael Maass a écarté la menace et démenti les informations du quotidien allemand «Bild», selon lequel Knut, qui fait les beaux jours du journal depuis sa naissance le 5 décembre dernier, était placé sous protection policière.

«Néanmoins nous allons envoyé des policiers au zoo dans la journée pour nous assurer que tout va bien», a expliqué Michael Maass. Il a ajouté que la sécurité serait renforcée en raison de la présence du président allemand Horst Köhler qui devait inaugurer une exposition dans le zoo dans la journée.

Selon une porte-parole du zoo Vivian Kreft, une équipe de sécurité surveille habituellement la petite star du zoo de Berlin et «nos deux présentations quotidiennes au public ne seront pas annulées à cause du fax de menace de mort». Ces apparitions de Knut attirent chaque jour jusqu'à 15.000 personnes. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!